Le gouvernement américain approuve une série de mesures en soutien aux voitures autonomes

Ça y est, le train de mesures législatives du Département américain des transports a été officialisé en fin de journée hier, les États-Unis estiment que les routes du pays seront plus sûres avec des voitures robotisées qu’avec des humains.

google, fca, Uber

Les sociétés Tesla, Google, Uber, Lyft et tous les constructeurs impliqués dans le développement des voitures robotisées attendaient ce moment. À partir de maintenant, tous seront soumis aux mêmes règles partout au pays de l’oncle Sam – avec pour seules différences les législations d’états en matière d’assurance et de permis.

Depuis hier, le gouvernement américain croit fermement que les routes du pays seront plus sûres si les voitures sont conduites par un système robotisé géré par un logiciel d’intelligence artificielle que par des conducteurs en chair et en os.

Désormais, les sociétés de Detroit et de la Silicon Valley savent à quoi s’en tenir.

Les nouvelles règles feront en sorte que la technologie naissante des voitures autonomes ne sera pas un «Far West» où les compagnies pourront essayer n’importe quoi n’importe comment, sans supervision, tout en s’assurant que ces mêmes règles n’étouffent pas le développement.

Les nouvelles lignes directrices en quinze points concernent quatre grands domaines. Par exemple, elles dictent

  • comment les voitures doivent réagir en cas de panne informatique ou mécanique,
  • les mesures à prendre pour assurer la vie privée des passagers,
  • comment ces derniers doivent être protégés en cas d’impact,
  • comment assurer la sécurité des systèmes informatiques de conduite autonome (contre le piratage),
  • et comment une voiture peut communiquer avec les passagers et les autres utilisateurs de la route.

Les sociétés impliquées devront notamment respecter un protocole de validation de leurs technologies autonomes, ainsi que sur la collecte de données personnelles par le véhicule autonome.

Pour soutenir l’innovation tout en surveillant le développement technologique des sociétés technos et constructeurs impliqués, le Fédéral américain investit 4 milliards $ dans la recherche-développement sur dix ans.

40 000 décès en 2015

L’an dernier, les routes américaines ont enregistré 40 000 décès, la pire année depuis 2008 et la plus forte augmentation en pourcentage depuis 50 ans, selon le Comité de sécurité national.

Il y a quelques jours, le système de conduite semi-autonome de Tesla, Autopilot, a dépassé la barre des 200 millions de milles ou 320 millions de km.

40 % moins de voitures !

Un analyste de l’importante firme Barclays a prédit que lorsque les voitures autonomes seront largement utilisées, les ventes automobiles pourraient chuter de près de 40%.

En terminant, le sujet des voitures autonomes ou robotisées a déjà fait couler beaucoup d’encre et soulever de nombreuses suspicions, à partir de maintenant, ce sera un thème récurrent.

C’est là où nous nous dirigeons.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs