La production de Tesla bondit de 70%

La production bondit au troisième trimestre chez Tesla où le célèbre constructeur californien annonce que près de 16 000 Model S et 8700 Model X ont été livrés aux clients, un gain de 11 000 voitures ou 70% de plus par rapport à la même période l’an dernier.

Tesla Model S 2016

Tesla s’approche de son objectif de livrer 50 000 voitures dans le second semestre 2016. En effet, la chaîne de production a tourné à plein régime entre juillet et septembre livrant 24 500 voitures, soit près de 15 800 Model S et 8700 Model X. Ce gain de plus de 11 000 unités représente un bond de 70 % par rapport à la même période l’an dernier.

Des chiffres qui devraient plaire aux investisseurs à l’ouverture de la Bourse ce lundi matin. Il restera à déterminer si les dépenses ont augmenté ou diminué avec ce fort volume. Jusqu’à présent, Tesla est bien connue pour ses trimestres déficitaires. Il faudra attendre la sortie des résultats plus tard ce mois-ci.

Outre les dépenses de production, Tesla poursuit la construction de la méga-usine de batteries dans le Nevada et cherche à faire valider par les autorités financières américaines l’acquisition de la compagnie-sœur SolarCity, pour 2,6 G$.

Le PDG Elon Musk avait plus tôt cette année demandé aux employés d’accélérer la production et de diminuer les dépenses. Tesla promet de livrer cette année 90 000 unités.

Bannir «Autopilot»

Le Département californien des transports trouve que le mot «Autopilot» – marque de commerce de Tesla – porte à confusion en cette de recherche-développement de systèmes semi ou autonomes et se propose de le bannir, indique le Washington Post.

Le PDG Elon Musk rétorque que les capacités de son système (tant matériel que logiciel) font partie d’un ensemble en évolution rapide qui, avec les conducteurs actuels, a déjà dépassé le seuil «meilleur que l’humain».

De son côté, le Département indique des inquiétudes quant au «risque d’autosatisfaction et de faire mauvais usage de systèmes de niveau inférieur où les conducteurs doivent constamment demeurer maître de la situation au volant».

Tesla entend défendre son appellation Autopilot.

Dans son collimateur, le Département s’interroge sur la confusion que peuvent apporter les trois mots de Mercedes «can drive itself» pour ses voitures équipées d’un système semi-autonome.

Le saviez-vous? 10 anecdotes sur la Tesla Model S

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs