Fred Mercier

Pour Ferrari, la transmission manuelle est morte

La transmission manuelle est en voie de disparition, et on ne pourra pas compter sur Ferrari pour la sauver.

Ferrari

La transmission manuelle est en voie de disparition, et on ne pourra pas compter sur Ferrari pour la sauver.

Dans une entrevue accordée à Drive durant le Salon de l’auto de Paris, un haut placé de Ferrari a confirmé que le constructeur de Maranello n’avait aucune intention de développer une nouvelle boîte manuelle.

«Notre transmission automatique à double embrayage représente la performance à l’état pur. Il n’y a aucune boîte manuelle qui peut battre cette performance et nous avons donc décidé de demeurer avec la transmission que nous avons», a statué Michael Hugo Leiters, directeur de la technologie chez Ferrari.

Un autre haut placé de la marque, le directeur de marketing Nicola Boari, a abondé dans le même sens que son collègue, précisant que la demande pour la dernière transmission manuelle de Ferrari était «quasiment nulle».

Après tout, les constructeurs automobiles donnent aux clients ce qu’ils demandent. Si la boîte manuelle est devenue aussi rare dans le marché des voitures de performance, c’est parce que ses acheteurs n’en veulent pas. Aussi simple que ça.

Même si certains modèles de performance comme la Porsche Cayman GT4 ou la Ford Mustang Shelby GT350 demeurent équipés d’une transmission manuelle, les supervoitures de ce monde ne sont désormais offertes qu’avec des boîtes automatiques.

Des exemples? McLaren, Lamborghini et Ferrari, pour ne nommer que celles-là, ne proposent plus de modèles munis d’une transmission manuelle.

C’est la fin d’une époque, et c’est bien malheureux...

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs