Fred Mercier

Cadillac CT6 2016: La nouvelle reine des Cadillac

Fut un temps où Cadillac représentait l’idéal à atteindre, le nec plus ultra en matière de voitures de luxe.

Cadillac CT6 2016

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Bon choix de motorisations
  • Prix concurrentiel
  • V6 biturbo plutôt dément
  • Système d’infodivertissement à revoir
  • Pas de rouage intégral avec le moteur à 4 cylindres

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 9/10

  • Prix: 8/10

  • Apparence: 7/10

  • Confort à l'avant: 9/10

  • Confort à l'arrière: 8/10

  • Comportement: 8/10

  • Performance: 8/10

  • Rangement: 8/10

Fut un temps où Cadillac représentait l’idéal à atteindre, le nec plus ultra en matière de voitures de luxe.

Cette époque est révolue depuis longtemps. Maintenant, ce sont les modèles allemands qui retiennent l’attention des acheteurs fortunés. Et malgré une impressionnante remontée depuis le début du millénaire, Cadillac traîne encore de la patte. Un peu, du moins.

Pour pallier à ça, la marque de prestige de General Motors présente désormais un nouveau modèle dans son alignement, la CT6.

À un prix de départ de 63 995$, la CT6 devient la berline la plus onéreuse de la marque Cadillac. Elle se veut une rivale à des modèles déjà très bien établis comme la Mercedes-Benz Classe S et la BMW Série 7. En théorie, du moins...

Même si la CT6 offre un format comparable à celui des allemandes ci-haut mentionnées, elle est offerte à un prix de base qui se compare davantage à la Classe E et à la Série 5. Pour vous donner une idée, la Classe S et la Série 7 se vendent toutes deux pour plus de 100 000$.

Trois moteurs

Difficile de comparer la CT6 avec ça quand on sait que la différence de prix frôle les 40 000$, vous ne trouvez pas?

Sauf que la CT6 est offerte avec trois motorisations.

- Un moteur à quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres (265 ch/295 lb-pi)
- Un moteur V6 atmosphérique de 3,6 litres (335 ch/284 lb-pi)
- Un moteur V6 biturbo de 3,0 litres (404 ch/400 lb-pi)

Et avec le V6 biturbo, le prix se rapproche davantage de celui des hautes pointures allemandes. Et ça tombe bien, parce que c’est justement cette motorisation qu’on a mise à l’essai.

Avec une puissance dépassant légèrement les 400 chevaux, la CT6 biturbo offre un mariage exquis entre les performances d’une voiture sport et le confort auquel on est en droit de s’attendre d’une Cadillac.

Grâce à une suspension magnétique d’avant-garde et à un rouage à quatre roues motrices (sauf pour le moteur à quatre cylindres), la CT6 offre un comportement routier exemplaire. Franchement, on n’a pas grand chose à lui reprocher à ce chapitre.

Cadillac va même jusqu’à offrir en option une direction aux quatre roues. C’est donc dire que quand vous tournez le volant, les roues arrière pivotent elles aussi légèrement, de façon à améliorer le dynamisme et la tenue de route du véhicule.

On aurait pu faire plus

Dans ses livrées les plus cossues, la CT6 épate aussi la galerie avec une liste d’équipements aussi longue que son empattement. Des systèmes d’aide à la conduite jusqu’aux écrans tactiles pour les passagers à l’arrière, tout y est.

Technologiquement, par contre, Cadillac demeure en retard sur ce qui se fait ailleurs. Chez Mercedes, par exemple, la nouvelle Classe E peut pratiquement se conduire toute seule, gracieuseté du système DrivePilot. Cadillac n’offre rien qui s’y compare.

Avec un modèle comme la CT6, qu’on nous présente comme le nouveau porte-étendard de la marque, une intégration technologique du genre aurait prouvé la volonté de Cadillac à égaler, voire même à surpasser ce que les Allemands sont déjà en mesure d’offrir. Une belle occasion ratée...

Reste que pour un prix de départ similaire à celui d’une Classe E, la Cadillac CT6 en offre beaucoup aux consommateurs.

Pour une marque aussi prestigieuse que Cadillac, on aurait toutefois pu s’attendre à quelque chose d’encore plus exclusif.

Fiche technique
Nom : Cadillac CT6 2016
Prix de base : 63 995$
Configuration : Véhicule à deux ou quatre roues motrices avec motorisation à l’avant
Mécanique : V6 biturbo de 3,0 litres
Puissance: 404 chevaux / 400 lb-pi de couple
Transmission : Automatique à 8 rapports
Consommation d’essence annoncée : 13 L/100 km (ville) / 9 L/100 km (route)
Consommation d’essence observée: 11 L/100 km
Concurrents: Audi A8, Mercedes-Benz Classe S, BMW Série 7
Garantie de base : 4 ans/80 000 km
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs