Travaux routiers: être trop poli nuit à la circulation

Il y a des chantiers sur de nombreux axes routiers dans la province et avec Turcot le cœur de la région montréalaise sera paralysé. Saviez-vous que le meilleur moyen à l’approche d’une voie fermée consiste à s’insérer dans l’autre voie libre à la dernière seconde ? C’est non seulement efficace pour améliorer le flot de la circulation, mais c’est ce qu’il faut faire!

Effet zipper

convergence ou fusion des voies

Être trop poli nuit à la fluidité de la circulation à l’approche d’un chantier routier où une voie sur deux est fermée.

Tel est la conclusion de chercheurs américains dont l’étude a été publiée dans le New York Times. En effet, selon les auteurs du rapport Traffic: Why We Drive the Way We Do (and What It Says About Us), fusionner à la dernière seconde, un comportement égoïste selon nos standards, améliore en réalité les choses pour tout le monde sur la route à l’approche d’un chantier.

Rouler dans la file fermée jusqu’aux derniers cônes orange peut sembler être un bris d’étiquette, mais c’est exactement ce que les ingénieurs routiers préconisent dans plusieurs états américains. Il y a deux grands avantages à fusionner à la dernière seconde.

15 % plus rapide, file 50 % moins longue !

La manœuvre appelée zipper merge en anglais ou «convergence ou fusion des voies» selon la terminologie en circulation routière accroît de 15% le volume de véhicules roulant à l’approche d’un chantier routier et réduit de 50% la longueur de la file, selon les normes du Département des transports du Colorado.

Aux États-Unis, à l’approche de plusieurs chantiers, il n’est pas rare de lire sur un panneau Use both lanes during congestion : utilisez les deux voies pendant une congestion.

Il faut donc profiter au maximum de la voie fermée pour s’insérer à la toute fin entre les voitures, exactement comme dans le fonctionnement d’une fermeture éclair. Lorsque les vitesses sont très basses, la convergence tardive permet au trafic de bouger normalement et les conditions de déplacement deviennent plus prévisibles et fiables pour tous parce que les deux voies avancent au même rythme.

À l’inverse, par politesse, s’insérer trop tôt dans la voie ouverte ne fait qu’allonger la file et la ralentit. Une politesse que nous avons apprise à l’école et dans la vie de tous les jours où l’on se place en file pour le guichet, pour la caisse du magasin, la remontée mécanique du centre de ski, etc.

Donc, à l’approche de travaux routiers, ne soyez plus gênés de rouler dans la file fermée jusqu’aux cônes orange, la convergence tardive est bénéfique pour tous.

Voici une vidéo du Département du transport du Kansas, en anglais, mais facile à comprendre.

Une autre du même département, au Minnesota.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs