La police de L.A. se décide enfin à utiliser des Tesla

Les flottes de voitures constituent d’excellents débouchés pour les constructeurs automobiles, voitures de police incluses. Après avoir décliné l’offre de Tesla en mai, la direction de la police de Los Angeles change d’avis et fera l’essai de la berline Model S dans ses rondes de patrouille.

Tesla Model S LAPD

police de los angeles

L’an dernier, la police de Los Angeles avait entrepris des démarches pour tester des voitures électriques comme la BMW i3 et la Tesla Model S. Mais, plus tard en mai dernier, celle-ci renonce à adopter les voitures d’Elon Musk sous prétexte qu’elles sont trop chères pour le budget du LAPD (Los Angeles Police Department) en dépit d’un coût par kilomètre nettement inférieur à ses concurrentes à essence.

La police de L.A. paie environ 31 000 $US chaque voiture pour sa division d’interception. En revanche, les Tesla coûtent pratiquement quatre fois plus cher.

Et cette semaine, nouveau revirement, la police de L.A. prévoit équiper une des deux Model S P85D données par Elon Musk avec tout l’attirail nécessaire (gyrophares, ordinateur, support pour armes, système de communication, etc.) pour l’essayer en conditions réelles.

Selon les informations recueillies par le réseau NBC de L.A., la voiture servira aux urgences et dans les poursuites.

Le département de police prévoit que dans cinq ans sa flotte de voitures à moteur à combustion sera remplacée par des voitures électriques. Celle-ci dispose déjà d’une centaine de BMW i3 dans sa flotte pour ses besoins non urgents.

Si jamais le service LAPD se décidait à inclure des Model S dans sa flotte, ce serait un coup formidable pour Tesla étant donné la taille et la visibilité de ce service de police aux États-Unis.

Voitures électriques pour LAPD

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs