Fred Mercier

Tricherie chez Audi: Quatre modèles sont impliqués

Les informations continuent de couler au compte-gouttes dans le dossier impliquant un nouveau système de tricherie chez Audi.

Audi Q3 2016

Marie-Andrée Ayotte

Les informations continuent de couler au compte-gouttes dans le dossier impliquant un nouveau système de tricherie chez Audi.

Lundi, nous vous apprenions que le California Air Ressource Board (CARB) aurait découvert un nouveau dispositif permettant à certains modèles Audi d’afficher de meilleurs résultats lors de tests d’émissions de CO2.

 

À lire aussi: Un autre système de tricherie aurait été découvert

 

Au départ du moteur, les véhicules concernés seraient automatiquement réglés en mode «faibles émissions». Puis, si le volant est tourné à un angle d’au moins 15 degrés, le système se désactiverait, permettant alors au moteur de brûler plus d’essence, offrant du même coup de meilleures performances...

Les véhicules concernés par ces nouvelles révélations seraient tous munis d’une transmission automatique à huit rapports, connue sous l’appellation AL 551. Quatre modèles seraient impliqués:

- Audi A6
- Audi A8
- Audi Q5
- Audi Q7

 

L’année-modèle exacte des véhicules fautifs n’a pas encore été révélée, et le CARB n’a toujours pas fait d’annonce à cet effet.

Si tout ça en venait vraiment à être confirmé, il s’agirait d’une autre tuile sur la tête du groupe allemand Volkswagen AG.

Il y a un peu plus d’un an, Volkswagen s’est fait pincer une première fois pour un système similaire qui permettait à ses véhicules équipés de moteurs diesel de reconnaitre qu’ils étaient en situation de test et d’ajuster leurs émissions en conséquence. Ce dispositif a été retrouvé chez des modèles de Volks, mais aussi de Porsche et d’Audi.

Audi logo

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs