En achetant Harman, Samsung investit massivement dans l’électronique automobile

Importante transaction dans le monde de l’électronique où le géant Samsung s’invite dans le marché automobile et des technologies connectées en accaparant Harman.

Samsung achète Harman

Mégatransaction en début de semaine, le géant sud-coréen Samsung achète le spécialiste Harman. Une transaction qui assurera à Samsung une présence dans le marché des équipements et des systèmes connectés dont la valeur atteindra quelque 100 milliards $ d’ici 2025.

Si on connaît Harman pour ses équipements audio d’auto, cette compagnie est aussi un spécialiste des solutions bout-en-bout dans l’infodivertissement, la télématique et la gestion audio. L’investissement de la sud-coréenne lui donnera une base de départ pour le marché de la voiture connectée et celui des innovations dans la conduite automobile.

Les actionnaires de Harman recevront donc 112 $ par action détenue, en argent, pour une valeur totale de 8 milliards $ US.

Harman est un chef de file dans les solutions connectées automobiles avec plus de 30 millions de véhicules équipés de systèmes audio, ainsi que d’équipements électroniques connectés, de sécurité et de télémétrie.

Le catalogue de Harman s’imbrique parfaitement avec celui de Samsung en termes de technologies, de produits et de solutions. Le futur automobile est pavé de technologies intelligentes et de connectivités au même titre que les téléphones sont devenus un élément hautement sophistiqué en moins de dix ans.

Réunies,« les deux entités produiront un partenariat gagnant-gagnant» selon leurs dirigeants, lequel fera accélérer l’innovation pour l’ambitieux marché des technologies connectées et autonomes et aussi celui de l’Internet des objets.

Harman n’est pas petite, elle compte 8000 ingénieurs et designers logiciels.

Enfin une bonne nouvelle de Samsung qui a eu fort à faire avec ses téléphones intelligents qui s’enflamment et ses laveuses qui explosent.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs