McLaren prépare un successeur à sa mythique F1

La McLaren F1 aura un successeur prochaine en la BP23 dans la stratosphère des supercars. Dans ce cas-ci, McLaren classe son bolide en tant qu’hyper GT. Fait inusité, cette BP23 aura trois places.

McLaren BP23 Hyper GT

Absente du salon de Los Angeles qui se tient en ce moment, McLaren a quand même réussi à dévier l’attention sur son projet de voiture à très hautes performances, la BP23 Hyper GT.

Une réalisation qu’il faudra attendre encore trois ans (2019) avant de pouvoir la voir se concrétiser.

Si son nom de code BP23 peut dérouter à première vue, il signifie « Bespoke Project 2 ». Et le chiffre 3 indique le nombre de sièges – le pilote au centre et les deux autres de chaque côté légèrement en retrait pour éviter une largeur excessive.

Motorisation hybride

La production de la BP23 sera limitée à 106 unités, comme dans le cas de la précédente F1.

Sous le capot arrière, un ensemble moteur essence et électrique prend place, lequel serait l’un des plus puissants jamais installés dans une McLaren – plus puissante que la P1 – pour offrir un très haut niveau de raffinement permettant des trajets quotidiens jusqu’à trois personnes, annonce le PDG de McLaren, Mike Flewitt.

Pour rappel, la P1 à moteur hybride fait 737 ch selon le constructeur qui annonce une vitesse de pointe limitée à 352 km/h et une accélération 0-100 en 2,8 s.

L’annonce de la sortie de la BP23 triplace, que l’on dit plus spacieuse et logeable, a déjà trouvé ses 106 futurs propriétaires.

McLaren P1

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs