Fred Mercier

Jeep donne des détails sur son Grand Cherokee de 707 chevaux

Voilà maintenant presqu’un an qu’on sait que Jeep intégrera un moteur de 707 chevaux sous le capot du Grand Cherokee.

Jeep Grand Cherokee SRT 2017

Carbuzz

Voilà maintenant presqu’un an qu’on sait que Jeep intégrera un moteur de 707 chevaux sous le capot du Grand Cherokee. Et pourtant, les détails à son sujet se font toujours très rares.

Depuis quelques jours, on en sait au moins un peu plus! Selon Carbuzz, la version de production du Grand Cherokee Trackhawk sera présentée en mars prochain au Salon de l’auto de New York.

Aux dires de Mike Manley, grand patron de Jeep, cette nouvelle version ridiculement puissante sera bien différente du Grand Cherokee SRT, le modèle le plus rapide de la gamme du VUS pour le moment.

Les photos présentées dans cet article sont d’ailleurs celles du SRT, parce que personne ne sait encore exactement à quoi ressemblera le Trackhawk.

 

Lisez notre essai routier complet du Jeep Grand Cherokee SRT 2016

 

Grâce à un moteur HEMI V8 de 6,4 litres, le SRT propose une puissance de 475 chevaux et est offert à partir de 71 945$.

Le Trackhawk, pour sa part, fera appel au moteur V8 surcompressé de 6,2 litres qu’on peut déjà retrouver dans les Dodge Charger et Challenger. Ses spécifications parlent d’elles-mêmes: 707 chevaux et 650 livres-pied de couple.

 

M. Manley a assuré que l’arrivée du Trackhawk ne signifiait en aucun cas la disparition du modèle SRT. Selon lui, ces deux versions sont assez distinctes pour pouvoir coexister.

Le patron de Jeep a aussi confirmé que le Trackhawk ne sera pas réservé qu’au marché nord-américain. La demande serait assez forte pour justifier une exportation du modèle dans plusieurs autres pays.

Pour le reste, il faudra attendre au Salon de l’auto de New York!

Jeep Grand Cherokee SRT 2017

Carbuzz

Jeep Grand Cherokee SRT 2017

Carbuzz

Jeep Grand Cherokee SRT 2017

Carbuzz

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs