Jeep Wrangler 2016 : jamais imité!

Beaucoup de gens trouvent que tous les véhicules contemporains se ressemblent et n’ont plus de caractère.

Jeep Wrangler 2016

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Performances hors route redoutables
  • Véhicule unique
  • Consommation plus raisonnable
  • Version Unlimited plus pratique
  • Suspension très ferme
  • Sensible au vent
  • Peu agréable sur les longues distances

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 7/10

  • Confort à l'avant: 7/10

  • Performance: 7/10

  • Comportement: 8/10

Par Sylvain Raymond

Beaucoup de gens trouvent que tous les véhicules contemporains se ressemblent et n’ont plus de caractère. Les fabricants jouent de prudence, car ils veulent plaire aux plus d’acheteurs possible au nom d’une plus grande profitabilité. S’il y a un véhicule qu’aucun autre constructeur n’a réussi à imiter, c’est bien le Jeep Wrangler. Malgré ses multiples noms, CJ, TJ, YJ, Wrangler, le véhicule a permis à Jeep de se retrouver année après année au palmarès des marques les plus reconnues dans le monde.

On peut certes louanger les capacités des Land Rover, mais Jeep a démocratisé le hors route en permettant à nombre d’adeptes de profiter des plaisirs de la conduite à ciel ouvert et hors des sentiers pour un prix relativement abordable. Posséder un Jeep, c’est non seulement une expérience, mais c’est aussi pour plusieurs un véritable mode de vie. Il suffit de croiser un autre propriétaire sur la route pour remarquer qu’il vous envoie gentiment la main. Les propriétaires de Wrangler font partie d’une petite communauté, toujours prête à s’entraider.

Au fil des ans, le Wrangler s’est aussi démocratisé. Il existe une panoplie de versions, dont les Unlimited, elles qui disposent de quatre portes et qui ajoutent à l’aspect familial du véhicule. Le Rubicon continue de régner en maître au chapitre des capacités hors route alors qu’une édition 75e anniversaire a été concoctée pour souligner ce jalon important pour Jeep!

Moins de choix mécaniques

Pas de véritables changements cette année dans le cas du Wrangler. Sous son long capot carré et typique à la marque, se loge le seul moteur offert, un V6 Pentastar de 3,6 litres qui développe 285 chevaux pour un couple de 260 lb-pi. Plus économique que par le passé, le Wrangler demeure tout de même un véhicule qui a souvent soif, difficile de s’en sortir en deçà de 13 l/100 km.

La puissance est transmise au choix par une boîte manuelle à six rapports ou une automatique à cinq rapports. Nous n’avions pas souvent eu la chance de conduire le Wrangler équipé d’une manuelle, mais ce fut le cas cette fois. Les puristes l’apprécieront certainement, mais il faut avouer qu’en conduite quotidienne, surtout en zone urbaine, l’automatique s’avère franchement plus conviviale.

À bord, l’habitacle est beaucoup moins austère que par le passé, mais il fait toujours dans la sobriété. L’accent est mis sur un entretien aisé, plutôt que sur la richesse des matériaux. Difficile également de ne pas voir les arceaux en acier destinés à protéger l’habitacle lorsque l’on se promène sans toit. Les amateurs de hors route seront satisfaits de l’entretien facile de cet intérieur, ce sera aussi le cas si vous avez de jeunes enfants. On peut pratiquement nettoyer le tout au boyau d’arrosage!

Sur la route, le Wrangler demeure somme toute assez civilisé, même si nombre de ses composantes sont avant tout optimisées pour la conduite hors route. Sa direction se montre relativement précise, mais lourde, alors que la suspension minimise bien les transferts de poids. La version allongée Unlimited offre un confort supérieur en raison de son châssis allongé, sans trop réduire ses capacités hors route. À mon avis, voilà la version à favoriser, d’autant plus que son coût n'est pas démesuré.

Avec toutes les modifications apportées à notre modèle d’essai, le confort de roulement en avait pris pour son rhume. La suspension rehaussée et les larges pneus nous auraient permis de traverser un cratère sans encombre, mais pour les longs trajets, ce n’est pas l’idéal. Tout est toujours une question de compromis!

Parmi les véhicules les plus modifiés

On peut croire que ce sont les petites voitures sport tant prisées par les jeunes qui sont le plus personnalisées, mais en fait, le Wrangler est certainement l’un des modèles les plus modifiés. On ne le rend pas plus performant ou on ne l’équipe pas d’une super chaîne audio, non, on rehausse encore plus ses capacités hors route pour être le roi de la montagne.

D’ailleurs, notre modèle d’essai profitait non seulement d’un coloris assez original, mais il comportait bon nombre de modifications également, allant de la suspension à l’ajout d’un treuil à l’avant et de lumières auxiliaires aux DEL accrochées aux montants du pare-brise. Un collègue qui en a pris le volant lors d’une expédition de chasse les a trouvées très pratiques pour circuler dans le bois en soirée!

Avec la quantité impressionnante de pièces disponibles et de fabricants, il est possible d’obtenir un Jeep unique dont les modifications n’auront que la limite de votre budget. Le Wrangler n’est certainement pas le véhicule qui convient à tous, mais pour ceux qui apprécient ses vertus, il déçoit rarement.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai Jeep Wrangler 2016
Version à l'essai Sahara Unlimited
Fourchette de prix 25 995 à 41 495 $
Prix du modèle à l'essai 47 870 $
Garantie de base 3 ans / 60 000 km
Garantie du groupe motopropulseur 5 ans / 100 000 km
Consommation (ville/autoroute/observée) 15 / 11.4 / 13.4 l/100km

Tout sur le Jeep Wrangler avec le Guide de l'auto

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs