Fred Mercier

La Dodge Viper n’est plus à vendre

Dodge a confirmé que les dernières commandes pour acheter une Viper ont été passées.

Une Dodge Viper

C’est la fin d’une époque. Dodge a confirmé que les dernières commandes pour acheter une Viper ont été passées. À partir de maintenant, il n’est plus possible de s’en procurer une à l’état neuf.

Le constructeur américain continuera la production de son iconique voiture sport jusqu’en août prochain, mais celle-ci ne servira qu’à respecter les ventes qui ont déjà été enregistrées. Par la suite, la Viper tirera officiellement sa révérence, 25 ans après sa mise en marché.

 

À lire aussi: Dodge Viper: un monstre d'adrénaline

 

La Viper a fait ses débuts en 1992, après une première apparition très remarquée au Salon de l’auto de Détroit. Elle a d’abord été commercialisée sous la forme d’un roadster, puis une version à toit solide est venue s’ajouter à la gamme lors de l’introduction de la deuxième génération, en 1996.

 

Un quart de siècle plus tard, la Viper est toujours équipée d’un moteur V10 atmosphérique. D’une cylindrée de 8,4 litres, la mécanique actuelle propose une puissance de 645 chevaux et 600 livres-pied de couple.

Les amoureux de la marque Dodge ne sont toutefois pas laissés à l’abandon. Les versions Hellcat de la Charger et de la Challenger proposent déjà davantage de puissance avec leur moteur suralimenté de 707 chevaux.

Et comme si ce n’était pas assez, Dodge s’apprête à dévoiler une version encore plus puissante de la Challenger, la Demon.
 

1992

Site officiel du NAIAS

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs