Elon Musk a commencé à creuser des tunnels

Sans même détenir les permis nécessaires à l’opération, le PDG Elon Musk de Tesla entreprend le premier forage dans le stationnement de SpaceX, sa compagnie de fusées.

Boring Company

elon musk tesla spacex

Le PDG de Tesla, Elon Musk, n’a pas seulement créé une nouvelle entreprise de forage, banalement nommée Boring Compagny, mais il a également développé une nouvelle technique de forage pour creuser plus rapidement des tunnels. Rien de moins.

Son plan, créer un vaste réseau de tunnels sous Los Angeles pour voitures et son système de transport par tube Hyperloop, expose le site Electrek.

Vers un réseau de transport 3D

Les villes étant densément peuplées avec des immeubles en hauteur, donc 3D, le réseau routier, lui, est demeuré stagnant en 2D, uniquement en surface.

D’où l’idée d’un transport réellement 3D avec plusieurs niveaux de tunnels (jusqu’à dix selon lui) et dans toutes les directions. Voilà l’idée de Musk en somme. Son arme, une nouvelle foreuse cinq à dix fois plus rapide ! Cependant, il n’a encore détaillé cette fameuse technologie qu’avec une approche dite «limite de la physique».

Hyperloop

Un des niveaux de tunnels serait utilisé pour son mode de transport ultrarapide Hyperloop. À partir de 50 pieds, le forage à l’horizontale commencerait pour ne pas entrer en contact avec des approvisionnements en gaz ou des aqueducs.

Nullement affiliée à SpaceX ou Tesla, l’entreprise Boring Company est totalement indépendante.

Musk veut expérimenter ses nouvelles techniques avec des tunneliers actuels, comme ceux de l’allemande Herrenknecht, à bouclier télescopique : 26 pieds de diamètre, 400 pi de long, 1200 tonnes. Si les nouvelles foreuses coûtent cher, des modèles d’occasion en Chine se trouvent à moins de 90% du prix original.

3 fois plus vite !

Avec les nouvelles améliorations ou techniques, Musk croit être en mesure d’accélérer la cadence de 300 pieds par semaine à plus d’un mille !

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs