Fred Mercier

Volkswagen ne veut rien savoir de Chrysler

N’écoutez pas les rumeurs. Une alliance entre Volkswagen et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) n’est pas sur le point d’arriver.

GERMANY-AUTOMOBILE-VOLKSWAGEN-RESTRUCTURING

AFP

N’écoutez pas les rumeurs. Une alliance entre Volkswagen et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) n’est pas sur le point d’arriver.

En tout cas, pas si on se fie au PDG de Volks, Matthias Mueller. Questionné à ce sujet au salon de l’auto de Genève, Mueller a simplement répondu: «We have other problems» On a d’autres problèmes.

Malgré d’excellentes ventes en 2016, la crise du diesel fait encore mal à Volkswagen. Pas question, parole de Mueller, de penser à une association par les temps qui courent.

 

C’est une autre claque au visage de Sergio Marchionne, PDG de FCA, qui semble prêt à vouloir s’associer à qui voudra bien de lui.

Depuis près de deux ans, l’homme d’affaires laisse entendre qu’un partenariat avec General Motors serait envisageable. Il est d’ailleurs revenu sur le sujet dernièrement après l’annonce du transfert d’Opel et de Vauxhall sous le giron de Peugeot.

Et malgré toutes ces déclarations, GM continue de dénier tout intérêt.

 

0aaa940c-b697-49d4-a5ab-0d84a4e4f18f

Photo Archives / AFP

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs