En achetant Mobileye, Intel devient un important joueur dans le marché des voitures autonomes

Si le public demeure frileux devant l’arrivée prochaine des voitures robotisées, les grandes sociétés technos comme Intel n’hésitent pas une seconde pour allonger des milliards dans des compagnies qui viendront renforcer leur présence dans le marché des voitures autonomes.

BMW Mobileye Intel

Belle prise que vient de faire là Intel en mettant la main sur Mobileye, la société israélienne spécialisée dans les systèmes de vision et radar pour voitures autonomes.

Si le public demeure frileux devant l’arrivée prochaine des voitures robotisées, les grandes sociétés technos comme Intel n’hésitent pas une seconde pour allonger des milliards dans des compagnies qui viendront renforcer leur présence dans le marché des voitures autonomes.

La transaction de 15 milliards $US permet au géant Intel d’entrer en concurrence directe – et surtout de rattraper son retard – avec d’importants rivaux bien déterminés à se tailler une présence dans le lucratif marché des voitures autonomes, sans pour autant s’immiscer dans la conception ou la construction de voitures proprement dite – comme le font GM, Ford ou Toyota.

Le titre MBLY de Mobileye a bondi de 30 % à 61 $US ce matin à la Bourse de New York. Sans surprise, celles d’Intel baissent de 2 %.

Intel possède déjà les systèmes de traitement pour calculer les milliards d’octets à l’heure des informations en temps réel obtenus des systèmes de vision et de radar ou lidar dont les voitures autonomes seront équipées pour diriger la conduite aussi sûrement que les meilleurs conducteurs. Avec la technologie Mobileye, Intel acquiert cette expertise de vision arrivée à maturité, mais encore au stade des tests, pour des voitures qui nous arriveront dans seulement deux ou trois ans.

Un marché de 70 milliards $ vers 2030

Le marché des puces pour ordinateurs et serveurs étant très stable pour ne pas dire plafonné, le marché des voitures autonomes représente pour plusieurs groupes l’occasion de prendre de l’expansion comme le font BlackBerry, Qualcomm, Apple, Google, AMD, Nvidia. Et bien sûr Tesla qui demeure le seul à tout développer, de la conception et la construction de voitures jusqu’au système de guidage Autopilot.

Avec la technologie Mobileye, Intel obtient la capacité d’offrir aux grands constructeurs un ensemble technologique plus grand, plus complet, avec toutes les composantes qui feront des voitures des engins entièrement robotisés. Un marché évalué à 70 milliards $ vers 2030.

Intel paie cher son rattrapage selon les analystes financiers qui commentent la mégatransaction. Son plus proche rival Qualcomm avait réalisé une transaction similaire en achetant NXP Technologies NV pour 47 milliards $.

Intel, Mobileye et BMW se connaissent bien depuis que les trois ont décidé de faire équipe pour tester les technologies de voitures autonomes – une trentaine de véhicules robotisés d’essai circulent sur les routes. Une quarantaine de BMW série 7 autonomes seront ajoutées cette année pour tester leurs systèmes dans le trafic urbain.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs