Chevrolet Cruze Hatchback: la voiture à tout faire

On assiste depuis peu à un regain d’intérêt pour les voitures compactes à hayon.

Chevrolet Cruze Hatchback 2017

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Esthétique réussie
  • Moteur doux et pas gourmand
  • Habitacle polyvalent
  • Visibilité arrière limitée
  • Qualité des matériaux perfectible à l'intérieur

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 8/10

  • Prix: 8/10

  • Apparence: 8/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Comportement: 8/10

  • Performance: 7/10

  • Rangement: 8/10

La voiture compacte à arrière ouvrant est devenue un incontournable pour tous les constructeurs. Chacun propose désormais la sienne y compris Chevrolet, qui a ajouté la Cruze à hayon à sa gamme en octobre dernier.

On assiste depuis peu à un regain d’intérêt pour les voitures compactes à hayon, créneau que la Mazda3 Sport et la Volkswagen Golf ont longtemps dominé au Québec. Ce créneau, certains grands constructeurs — General Motors, Honda et Toyota, pour ne pas les nommer — l’ont longtemps snobé au grand désarrois des consommateurs qui prisent ce type de voitures. Mais voilà qu’une nouvelle tendance les a fait réagir.

Certains automobilistes, qui avaient goûté le côté pratique des utilitaires, recherchent aujourd’hui une alternative polyvalente, mais moins coûteuse, moins encombrante et, surtout, plus éconergétique. Or, ces consommateurs sont plus nombreux qu’on ne l’imagine particulièrement dans notre province, nous apprennent les gens de GM.

Cela explique l’apparition de diverses nouveautés de ce genre à commencer par la Chevrolet Cruze à hayon, modèle dont nous avons fait l’essai. Une nouveauté qui doit rivaliser avec une panoplie de compactes à 5 portes déjà substantielle à laquelle se sont également ajoutées récemment la Toyota Corolla iM (ex-Scion) et la Honda Civic à hayon. Bref, l’acheteur a maintenant beaucoup de choix.

Une Cruze à tout faire

La version 5-portes de la Cruze ne remplace pas la berline classique (à coffre). Elle est son complément logique. Un complément particulièrement attrayant grâce à un habitacle transformable la rendant tellement plus pratique que la berline, elle qui est limitée par son petit coffre doté d’une ouverture étriquée.

À ce sujet, les chiffres sont éloquents. Le coffre de la berline Cruze offre un volume utile de 394 L, alors que celui de la Cruze 5-portes atteint 643 L, un volume 63 % plus important. Mais encore, il suffit de rabattre les dossiers 60/40 de sa banquette arrière pour doubler ce volume, qui atteint alors 1 337 L. Avec une voiture comme celle-là, transporter un vélo ou un écran plat de 55 po dans sa boîte ne pose aucun problème.

Il faut préciser aussi que cette voiture à hayon bénéficie d’une insonorisation aussi efficace que la berline. Autrefois, l’intérieur d’une 5-portes était plus bruyant, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

L’esthétique de cette voiture ne la défavorise pas non. Sa partie avant, très élégante, est identique à celle de la berline, alors que son arrière de forme arrondie lui donne une allure quasi sportive. Cette jolie silhouette n’a rien à envier au style réussi de plusieurs de ses rivales.

Deux versions seulement

La Cruze à hayon est offerte en deux versions seulement. Le constructeur n’offre pas de version L d’entrée de gamme et LS, un peu plus équipée, comme il le fait pour la berline. Seules les versions LT et Premier, les deux niveaux de dotation les plus riches de cette gamme de compactes, figurent au catalogue.

La version LT a des sièges en tissus alors que la Premier bénéficie d’un intérieur en cuir. D’ailleurs, seule cette version a des sièges chauffants, devant comme derrière, en plus d’un volant chauffant.

La climatisation, une caméra arrière et un système OnStar 4G LTE avec accès Wi-Fi sans fil font partie de la dotation de série, tout comme la chaîne multimédia à écran tactile de 7 po compatible avec CarPlay d’Apple et Android Auto.

L’intérieur, très élégant, accueille confortablement quatre adultes de taille moyenne et on trouve de nombreux espaces de rangement à l’avant.

Un seul moteur

Cette Cruze partage le 4-cylindres turbo à essence des berlines. Ce moteur Ecotec de 1,4 L développe 153 ch, une cote de puissance s’apparente à celle du 2,0 L Ecoboost qu’offre Ford pour la Focus (160 ch). Par contre, quelques rivales ont plus de chevaux sous le capot. Par exemple, Honda offre pour la nouvelle Civic à hayon deux moteurs turbo de 1,5 L, qui développent respectivement 25 à 30 ch, alors que le moteur atmosphérique de 2,0 L de la Hyundai Elantra GT dispose de 20 ch de plus.

Cela n’empêche pas le moteur de la Cruze d’avoir un fonctionnement doux et des reprises satisfaisantes. Sa boîte automatique à 6 rapports, par ailleurs, a un fonctionnement transparent et n’impose pas ces à-coups irritants de certaines boîtes à double embrayage de modèles rivaux.

Par ailleurs, en jumelant ce moteur à la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, qui fait partie de l’équipement de base de la version LT, on en retire une consommation moyenne de 7,4 L/100 km, affirme le constructeur. En optant pour la boîte de vitesses automatique à 6 rapports, une option de 1 450 $ pour la LT, la cote moyenne passe à 7,3 L/100 km.

Pour la Cruze Premier, qui ne peut être obtenue qu’avec la boîte automatique, la moyenne serait de 7,5 L/100 km, nous apprend le constructeur. Une légère différence sans doute causée par une masse supérieure, car la Cruze Premier a l’exclusivité d’une suspension indépendante aux roues arrière, qui rend son comportement routier plus confortable et plus homogène.

Le constructeur dote ce moteur Ecotec d’un dispositif d’arrêt-démarrage automatique au ralenti lorsqu’il est jumelé à la boîte automatique. Ce dispositif aidera les automobilistes à optimiser la consommation de leur Cruze, surtout ceux qui effectuent beaucoup de déplacements dans les centres-ville congestionnés aux heures de pointe.

Précisons, enfin, qu’avec ce groupe motopropulseur, la Cruze est en mesure d’accélérer de 0 à 100 km/h en 8 s, un temps respectable pour une voiture à vocation familiale.

Bientôt un turbodiesel

Cette Cruze pourra consommer encore moins de carburant grâce à un 4-cylindres turbodiesel Ecotec qui sera bientôt offert au Canada. Ce moteur, qui sera d’abord proposé aux acheteurs de berlines Cruze, est un 4-cylindres de 1,6 L qui produit 137 ch et 240 lb-pi de couple.

Le constructeur lui attribue la meilleure cote de consommation sur route de sa catégorie, soit 4,5 L/100 km, une cote obtenue avec une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports (de série). Avec cette boîte manuelle, la cote moyenne serait de 6,3 L/100 km, alors qu’elle serait de 6,4 L/100 km avec la boîte automatique à 9 rapports offerte parmi les options.

Un communiqué publié par General Motors il y a deux semaines nous apprenait que ce moteur serait offert pour la Cruze à hayon, mais seulement « plus tard cette année ». En fait, il faudra attendre l’arrivée des Cruze à hayon millésimées 2018 pour pouvoir profiter de cette option attrayante pour ces automobilistes qui doivent régulièrement réaliser de longues distances.

 

FICHE TECHNIQUE


• Prix de base — 20 695 $ (LT); 24 745 $ (Premier).

• Transport et préparation — 1 700 $

• Groupe motopropulseur — L4 turbo DACT, 1,4 L, 153 ch à 5 600 tr/min, 177 lb-pi à 2 000-4 000 tr/min. Boîte de vitesses manuelle ou automatique à 6 rapports. Roues avant motrices.

• Particularités — Suspension indépendante à l’avant et poutre de torsion à l’arrière (LT); suspension indépendante aux quatre roues (Premier). Freins à disque aux quatre roues. Antiblocage de série. Pneus : 215/60R16 (LT); 225/45R17 (Premier).

• Cotes — Empattement : 2 700 mm; longueur : 4 453 mm; largeur : 1 791 mm; hauteur : 1 466 mm. Poids : N.D. Volume du réservoir : 52 L. Volume du coffre : 643-1 336 L. Consommation moyenne (constructeur; BVA) : 7,5 L/100 km.
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs