Le bon côté du Dieselgate, le nouveau et très puissant réseau de bornes électriques par VW

Dans son entente avec les autorités californiennes et l’EPA, VW s’est engagée à construire un réseau électrique de bornes de recharge de 2 milliards, mais attention, ce réseau sera très rapide avec 320 kW de puissance, deux fois et demie plus puissant que le réseau Supercharger de 120 kW de Tesla.

VW Electrify America

VW États-Unis n’a pas le choix, dans son entente judiciaire avec l’agence américaine de protection de l’environnement EPA et le Bureau californien de la qualité de l’air (CARB) pour régler son scandale des moteurs diesel truqués, le constructeur allemand s’est engagé par écrit à construire un réseau de bornes électriques sur le territoire américain.

Coût du programme Electrify America de VW : 2 milliards $US. Fait important à noter, celui-ci disposera d’une puissance de 150 kW et de 320 kW ! À titre de comparaison, celui de Tesla, Supercharger, déjà considéré puissant, délivre 120 kW par câble de recharge. Plus de deux fois et demie plus puissant ! Chaque station comprendra cinq bornes en moyenne.

Selon les médias qui rapportent la nouvelle hier, VW installera plus de 400 stations de recharge rapide en courant continu bien entendu (comme Supercharger), pour un total de 2000 à 3000 bornes. Grand avantage d’un tel réseau, sa rapidité de construction par rapport à un tout nouveau système de distribution d’hydrogène ou même de stations-service classique. Avec de l’électricité disponible partout, il suffit d’un plancher de béton et d’y installer des bornes.

D’ici la fin de l’année, il y aura une centaine de stations en opération, dont 250 en construction.

Electrify America

Et qui dit bornes plus puissantes, dit également plus rapides. Se brancher au réseau Electrify America de VW prendra au bas mot entre trois et six fois moins de temps pour recharger ses batteries par rapport aux chargeurs de 25 et 50 kW qui sont majoritairement installés un peu partout.

VW n’est pas seule à vouloir multiplier la puissance de recharge, le réseau privé Charge Point aux États-Unis a récemment annoncé disposer d’une technologie de recharge de 400 kW ! Et Tesla y va elle aussi d’une version 3 ultra rapide de son réseau Supercharger.

Réseau européen Ultra E

En Europe, cinq constructeurs (BMW, Daimler, Ford, Audi et Porsche) ont annoncé fin 2016 qu’ils procéderont à l’installation cette année de 400 stations de recharge rapide de 350 kW, un réseau appelé Ultra E.

Tant les réseaux Electrify America de VW et Ultra E seront basés sur la nouvelle norme CCS, pour Combined Charging System, qui prévoit des bornes niveau 2 c.a., niveau 3 c.c. et ultra rapide de 350 kW c.c. (c.a. pour courant alternatif, c.c. pour courant continu).

Si les autorités canadiennes pouvaient imposer à VW chez nous un réseau similaire...

Mais chose certaine, les temps de recharge en courant continu (le type d’énergie électrique des batteries, de plusieurs moteurs de voitures, des panneaux solaires) se rapprochent très vite des pleins liquides.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs