Les grandes villes s’unissent vers un achat massif de véhicules électriques

En janvier, elles étaient quatre grandes villes à s’unir dans un achat groupé de véhicules électriques pour leurs besoins municipaux. Elles sont maintenant une trentaine à demander les coûts et la faisabilité pour livrer 114 000 véhicules électriques pour une valeur d’environ 10 milliards $US.

Quelle autonomie ont ces véhicules électriques?

Au départ, il y a à peine sept semaines, en janvier, quatre grandes villes américaines s’unissaient pour lancer un achat groupé de 24 000 véhicules électriques pour leurs besoins municipaux. Un achat approximatif de 720 millions $US.

Elles sont cette semaine une trentaine tentées par cet achat groupé qui totalisera près de 114 000 véhicules électriques. Valeur totale : près de 10 milliards $US !

Le nouveau président américain a beau amputer le budget de l’agence américaine de protection de l’environnement EPA et sabrer les normes antipollution, les grandes villes «continueront à montrer la voie dans la lutte contre les changements climatiques», dit le directeur de la durabilité de la ville de Los Angeles, à l’agence Bloomberg.

Pour l’instant, comme en janvier, la demande vise une demande d’information sur les coûts et la livraison de ces véhicules électriques auprès des grands constructeurs automobiles qui, on s’en doute, devront s’y mettre à plusieurs pour livrer le volume désiré.

Outre les quatre premières villes de Los Angeles, San Francisco, Portland et Seattle, 24 autres villes se sont jointes, dont New York, Chicago, Houston, Kansas City, Denver et Boston.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs