Ford F-150 2017: On essaie la transmission à 10 rapports

Le Ford F-150, le véhicule chouchou des Canadiens et de nombreux Québécois, n’a pas l’intention de s’asseoir sur ses lauriers.

Ford F-150 2017

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Boîte à dix rapports efficace
  • V6 3,5 litres EcoBoost très performant
  • Bonne capacité de remorquage
  • Fiabilité de la transmission à dix rapports et du V6 3,5 EcoBoost à prouver
  • Consommation a tendance à monter rapidement en situation de travail
  • Véhicule très imposant, marchepieds recommandés

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 7/10

  • Confort à l'avant: 8/10

  • Performance: 8/10

  • Comportement: 7/10

Par Alain Morin

Le Ford F-150, le véhicule chouchou des Canadiens et de nombreux Québécois, n’a pas l’intention de s’asseoir sur ses lauriers. Remarquez que ça prendrait beaucoup de lauriers pour y asseoir un F-150! Après avoir fait lever quelques sourcils en adoptant une carrosserie tout aluminium en 2015, voilà que la populaire camionnette présente une boîte automatique à dix rapports.

Eh oui, dix rapports! Lentement mais sûrement, on s’approche des boîtes continuellement variables! L’automne dernier, le Guide de l’auto avait pu conduire un F-150 équipé d’une telle boîte, mais l’essai était très court et se déroulait dans un cadre très bien contrôlé. Il nous avait été difficile de nous faire une bonne idée sur cette nouveauté.

Ford et General Motors, main dans la main

Tout d’abord, mentionnons que cette boîte a été développée conjointement avec General Motors. En fait, Ford a développé la l’automatique à dix rapports et l’offrira gracieusement à GM. En revanche, GM a créé une boîte à neuf rapports pour des véhicules à roues avant motrices et l’offrira gracieusement à Ford. Évidemment, les clauses du contrat liant les deux grands constructeurs américains sont assurément plus complexes que ça, mais vous avez le portrait général. Bien entendu, la boîte à 10 rapports est la même pour GM et pour Ford mais l’enveloppe (le housing en bon français) est propre à l’un ou à l’autre. Elles ne sont donc pas interchangeables d’une marque à l’autre.

Cette année, chez Ford, la boîte à dix rapports est liée au nouveau V6 3,5 litres EcoBoost. En réalité, c’est le même moteur qu’avant mais, grâce à plusieurs révisions (turbo et injection directe redessinés, vilebrequin et soupapes plus résistants et plus légers, entre autres), il développe dix chevaux de plus (375 chevaux au lieu de 365) et, surtout, un couple de 470 livres-pied (contre 420 auparavant).

Quant à la boîte à dix rapports, elle remplace celle à six rapports qui arrivait d’office avec le 3,5 EcoBoost. Offerte autant avec les versions à roues arrière motrices qu’avec le rouage 4x4, elle ne pèse que 1,8 kilo de plus que sa devancière et sa longueur n’est que de 25 mm supplémentaires.

Kickdown!

À l’usage, cette boîte est d’une transparence bienvenue. Les changements de rapports sont imperceptibles et, lors d’une reprise (entre 80 et 120 km/h, par exemple), on peut compter sur un bon coup de kickdown puisque les rapports descendent rapidement. D’ailleurs, la boîte peut descendre de cinq ou six rapports pour optimiser les reprises. Selon notre expérience sur les routes montagneuses des Laurentides, cette automatique ne passe pas inutilement d’un rapport à l’autre.

Contrairement à certaines boîtes à neuf rapports de certains constructeurs, la boîte à dix rapports de Ford n’a aucune difficulté à engager le rapport supérieur. C’est ce que nous avons remarqué alors qu’à 100 km/h, sur le dixième rapport, le moteur ne tourne qu’à 1 500 tr/min. C’est aussi ce que nous a rappelé, non sans un petit sourire en coin, un ingénieur de Ford...

Lors de notre essai, nous avons roulé principalement sur des routes secondaires et des autoroutes sur une courte distance (environ 100 km). À la fin, notre moyenne de consommation s’est établie à 13,5 l/100 km. Étant donné la quantité de chevaux sous le capot, le poids quand même élevé du F-150 et quelques accélérations excessives juste pour écouter la belle sonorité de l’échappement, cette consommation peut être considérée comme très bonne. Notons que les trois rapports supérieurs sont surmultipliés (overdrive). Un F-150 doté du duo 3,5 litres EcoBoost / boîte dix rapports peut remorquer, lorsqu’équipé en conséquence, jusqu’à 12 200 livres (5 534 kilos). La capacité de charge (payload) est de 3 220 livres (1 460 kilos).

 

Fiche technique

Modèle à l'essai: Ford F-150 2017
Version à l'essai: FX4 Ecoboost 4x4 cab. Super crew (5.5')
Fourchette de prix: 29 599 à 74 499 $
Prix du modèle à l'essai: 74 169 $
Garantie de base: n.d.
Garantie du groupe motopropulseur: n.d.
Options: n.d.
Concurrents: Chevrolet Silverado, GMC Sierra, Nissan Titan XD, RAM 1500, Toyota Tundra

Tout sur le Ford F-150 avec le Guide de l'auto

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs