Francis Lalonde

Une Ferrari de George Barris vendue à bon prix

La voiture modifiée par la légende de la personnalisation de véhicules est actuellement mise en vente pour 200 000 $ américain.

Ferrari 308 GTS 1978 de Goerge Barris

Il se pourrait fort bien qu’une bonne majorité de nos lecteurs ne connaissent pas le nom de George Barris, mais il a fort à parier qu’ils connaissent surement ses créations. Le spécialiste en personnalisation et en modification de véhicules a produit certains des bolides les plus légendaires de la télévision et du cinéma américain, tels que K.I.T.T. de la série K-2000 (Knight Rider) ou encore la Batmobile 1966.

L’une de ses créations des années 80 est dorénavant mise en vente depuis peu, soit une Ferrari 308 GTS 1978. La voiture italienne profite de quelques modifications esthétiques, comme de l’élargissement de ses ailes avant et arrière, de la mise en place de jantes élargies BBS, tandis que les traditionnels phares rabattables furent remplacés par des phares fixés pourvus d’un recouvrement ambré.

L’intérieur de l’habitacle profite de plusieurs retouches, dont la mise en place de bandes de finition en cuir aux couleurs du drapeau italien, identiques à celles retrouvées sur la carrosserie de la voiture. L’on retrouve même un petit téléviseur portatif SONY fixé au-dessus du levier de vitesses. Vraiment « high-tech », pour l’époque.

Parmi les 12 874 kilomètres qui sont affichés au compteur, quelques-uns d’entre eux furent parcourus au petit écran puisque cette Ferrari 308 GTS joua le rôle de « Dagger D-X » dans la série K-2000.

En somme, cette pièce d’anthologie est actuellement vendue pour 200 000 $ américain, ce qui n’est pas si mal lorsque l’on considère toute l’histoire qui y est rattachée.

Ferrari 308 GTS 1978 de Goerge Barris

Hyman ltd.

Ferrari 308 GTS 1978 de Goerge Barris

Hyman ltd.

Ferrari 308 GTS 1978 de Goerge Barris

Hyman ltd.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs