Ford embauche 400 employés de BlackBerry

BlackBerry ne sera pas un «Nortel», l’action a bondi de 14% ce matin en Bourse après la divulgation de résultats meilleurs qu’anticipés, – preuve que la transition stratégique vers le logiciel fonctionne. Mais, du même souffle, on apprend que Ford a embauché près de 400 employés de BlackBerry pour travailler sur son projet de voiture connectée.

BlackBerry QNX - systèmes automobiles

La transition stratégique de BlackBerry du matériel au logiciel fonctionne. Pour preuve ses résultats trimestriels que l’entreprise vient de dévoiler lesquels sont nettement supérieurs aux attentes des analystes. L’action BlackBerry tant à Toronto (BB) qu’à New York (BBRY) a bondi de 14 % !

Plus intéressant encore, c’est la découverte par Bloomberg de ce partenariat entre Ford et BlackBerry par lequel le constructeur fait travailler près de 400 employés de BlackBerry dans ses installations sur des systèmes de voitures connectées. Là, on commence à être bien loin des simples bidules d’infodivertissement qui ornent les tableaux de bord dont peu savent vraiment comment les faire fonctionner.

Ford, on se rappelle, a jeté par-dessus bord le système d’infodivertissement de Microsoft et mis à la place celui de QNX développé par BlackBerry. Et comme la techno canadienne dispose d’un solide savoir-faire en matière de télécommunications, pas étonnant d’apprendre qu’autant d’employés travaillent sur des systèmes de connexion mobile pour voiture.

Rattraper Tesla

Si les deux avaient conclu une entente en octobre, on était loin de se douter de l’ampleur de ce partenariat technologique. Quatre cents ingénieurs, c’est beaucoup de monde, beaucoup d’argent investi et on veut aller vite, c’est certain. Faites le calcul, 400 x 100 000 $US annuels chacun = 40 000 000 $US uniquement en salaires. Ajouter plusieurs millions uniquement pour le matériel et les installations. Ça vous donne une idée.

Ford veut comme Tesla télécharger en sans fil des mises à jour logicielles vers ses véhicules et développer des systèmes de connexion et de conduite autonome.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs