Ventes plutôt mauvaises aux É.-U., sauf au Canada et pour Tesla

Le marché automobile a connu un mois de mars plutôt morose pour ne pas dire sombre en Amérique, une troisième baisse mensuelle consécutive qui indique que la croissance des ventes tire à sa fin.

Ventes automobiles mars 2017

Janvier, février et mars furent trois mois de baisse consécutive après deux années de ventes records. Le mois dernier, les analystes pariaient sur une faible hausse, mais ce fut tout le contraire qui s’est produit. À peine 1,55 million de véhicules sont sortis des concessionnaires, une baisse de 1,6 %.

Rien d’inquiétant cependant, les meilleures ventes se font avec les produits les plus rentables : les camionnettes et les VUS enregistrent globalement 5,2%. Mais les stocks tendent à s’accumuler. Du côté des voitures, la baisse près de 11%. Ce déséquilibre dans les ventes pose problème, car les ventes de véhicules rentables demeurent insuffisantes pour compenser celles des voitures.

GM, Ford et Fiat Chrysler

Les ventes globales de véhicules Ford ont baissé de 7% (-24% pour les voitures, -3,4% pour les VUS et +2,5% pour les camionnettes). Chez le numéro trois FCA, la baisse est de 5% alors que les analystes anticipaient une maigre hausse de 0,4%.

Même constat chez Toyota, -2,1%. Par contre, son rival Nissan enregistre un gain honorable avec 3%, comme le prévoyaient les analystes avec 2,8%.

Chez le numéro un GM, le constructeur a connu une légère hausse de 1,6% de ses ventes, mais bien loin des estimations de 9,6%.

Tesla à 303 $ l’action !

Ces ventes décevantes ont fait perdre des pourcentages aux titres boursiers des trois grands constructeurs américains. Hier en mi-journée, GM baissait de 3,9 % et FCA et Ford de 5 %. Par contre, Tesla grimpait de 14,60 $ à 292,90 $, en hausse de 5,14 %. Une envolée qui s’est terminée 303,70 $US aujourd’hui, mardi – un nouveau record historique.

Avec la forte hausse du titre TSLA hier et la stagnation de celui de GM, la capitalisation boursière de la techno d’Elon Musk flirte dangereusement avec celle de GM. Après avoir dépassé Ford, hier, en mi-journée aujourd’hui, la valeur boursière des numéros un et quatre américains n’est séparée que par quelques centaines de millions de dollars.

Tesla a clôturé le premier trimestre de cette année avec des livraisons de 25 000 voitures et VUS, dépassant ainsi les meilleures prédictions des analystes financiers.

Les attentes sont élevées du côté de Tesla qui doit maintenant prouver qu’il est en mesure de produire sa Model 3 à grand volume.

Au Canada

Au pays, nous connaissons une situation à l’opposé de celle des États-Unis.

GM a connu ici son meilleur mois de mars depuis la récession de 2008 tandis que de leur côté Ford et FCA ont enregistré de faibles gains. Comme chez nos voisins, ce sont les camionnettes, les VUS et les multisegments qui accaparent les deux tiers des ventes, contre une légère baisse de volume pour les voitures avec le tiers restant des ventes.

Globalement, toutes les marques ont fait des gains, sauf Ram, Lincoln, Mitsubishi, Hyundai, Volkswagen, Jeep et Smart. Il s’est vendu 7% plus de voitures le mois dernier qu’à pareille période l’an dernier.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs