Fred Mercier

Pneus d’hiver en été : une bien mauvaise idée

Avec le retour des beaux jours, les automobilistes peuvent finalement penser à troquer leurs pneus d’hiver pour des pneumatiques d’été.

35e811d4-e26a-4730-b9f8-3d318e710a79

JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Avec le retour des beaux jours, les automobilistes peuvent finalement penser à troquer leurs pneus d’hiver pour des pneumatiques d’été.

D’autres conducteurs, dans le but de couper dans les dépenses, pourraient aussi être tentés de conserver leurs pneus hivernaux à l’année pour ne pas avoir à acheter de nouveaux pneus d’été.

Mettons tout de suite quelque chose au clair: c’est une bien mauvaise idée.

 

Freinage amputé

Non, l’utilisation de pneus d’hiver en été n’est pas illégale. Aucune réglementation ne vous empêche de le faire, en autant que l’usure de la gomme soit supérieure à 2/32e de pouce.

Toutefois, ce n’est pas parce que quelque chose est légal que c’est nécessairement intelligent.

Des essais réalisés par CAA-Québec ont démontré que les pneus d’hiver utilisés en été allongent les distances de freinage et rendent les manœuvres d’évitement plus difficiles en situation d’urgence.

En essayant d’économiser en conservant les mêmes pneumatiques toute l’année, vous mettez donc votre sécurité et celle des autres usagers de la route en danger.

Usure prématurée

Et de toute façon, même l’argument financier peut facilement être remis en question. Quand la température monte, la gomme des pneus d’hiver s’use beaucoup plus rapidement que celle de pneus d’été ou à quatre saisons.

En conservant vos pneus d’hiver en été, ceux-ci s’useront donc beaucoup plus rapidement qu’ils ne le devraient. Et vous devrez en acheter de nouveaux de toute façon.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs