Les investisseurs aiment Tesla... et Musk

Cette semaine, l’actualité financière fut grâce à Tesla et à son PDG tout aussi intéressante que les nouveautés du Salon de New York à plusieurs coins de rue du haut lieu des bourses américaines.

Valeur de Tesla en bourse

de

Semaine assez mouvementée si on peut dire. L’actualité financière fut grâce à Tesla et à son PDG tout aussi intéressante que les nouveautés du Salon de New York à plusieurs coins de rue du haut lieu des bourses américaines. Un salon où Tesla, comme à son habitude, brillait par son absence.

 

À lire aussi: 12 modèles qui nous ont fait craquer au Salon de l'auto de New York

 

Malgré des ventes et des profits milliardaires, les géants que sont Ford et GM ont vu leurs capitalisations boursières se faire dépasser par le quatrième constructeur américain, Tesla.

Sur douze mois, la valeur des titres de Ford et GM a baissé respectivement de 15 et 10%. À l’opposé, celle de Tesla a bondi de 35 % malgré des pertes récurrentes et seulement 80 000 véhicules produits en 2016 !

Et malgré cela, les institutions financières et les analystes aiment ce qu’ils voient en Tesla. L’un d’eux, Alexander Potter, chez Piper Jeffray, a relevé le prix cible de Tesla de 223 à 368 $, une augmentation de 65 % !

 

Acheter des actions de Ford

Autrement dit, les investisseurs pompent des milliards de leurs avoirs (l’argent de millions d’épargnants) dans Tesla qui installe ses billes dans des domaines d’avenir ; les voitures électriques, le stockage d’énergie électrique et le solaire, sans oublier l’espace avec SpaceX.

Autre chapitre, les commentaires du PDG de Tesla, Elon Musk, en réaction à ceux qui estiment que la direction de Tesla est dominée par la famille Musk et que celle-ci devrait inclure des membres indépendants. En réponse sur Twitter, il dit à propos du groupe d’investisseurs qu’ils devraient acheter des parts de Ford, avec la mention que la direction est fabuleuse... (This investor group should buy Ford stock. Their governance is amazing...)

 

À lire aussi: Tesla présentera une camionnette d'ici deux ans

 

Une pointe d’ironie de Musk pour dire : «si vous n’aimez pas la manière dont nous gérons Tesla, peut-être que vous devriez à la place acheter des actions Ford».

Agacé, il est facile de voir pourquoi : outre Elon Musk lui-même, on compte au conseil d’administration son frère Kimbal Musk, ainsi que les fondateurs de SolarCity, rachetée par Tesla en début d’année, Peter et Lyndon Rive, les cousins du premier.

La cible Ford n’est pas choisie au hasard, sa direction est elle aussi dominée par la famille fondatrice Ford qui dirige le constructeur grâce à de nombreuses actions multivotantes – comme la famille Bombardier-Beaudoin chez le groupe Bombardier chez nous.

934d6582-a8e0-4204-9270-58aec5f8ba2a

Tesla

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs