La toute première voiture électrique de Volvo sera distribuée en Chine

À l’occasion du salon de Shanghaï, Volvo entend construire sa première voiture tout électrique en Chine. Une décision attendue étant donné que le constructeur suédois est détenu par un autre constructeur, l’entreprise chinoise Geely, et que le marché des voitures électriques dans ce pays connaît du succès.

Volvo, véhicules électrifiés

Selon les témoins et médias sur place au Salon automobile de Shanghaï, les VUS compacts ou non à propulsion électrique dominent les stands des constructeurs domestiques présents. Et s’il y a un constructeur redouté, c’est bien de Tesla qu’il s’agit, car tous sont à préparer leurs produits pour affronter la Model 3 qui sera produite à grande échelle l’an prochain.

Pour l’instant, la nouvelle du jour est celle du constructeur suédois Volvo qui annonce que son tout premier véhicule tout électrique sera construit et commercialisé en Chine, le plus grand marché automobile de la planète.

Le nouveau produit sera construit sur la plateforme CMA (Compact Modular Architecture) pour voitures compactes, laquelle sera offerte en 2019 et exportée à l’échelle du globe depuis la Chine.

En d’autres mots, la Chine entend devenir un producteur majeur de véhicules électriques (VE) pour l’exportation. Une production favorisée en outre par les avantages offerts par le gouvernement national décrits dans son plus récent programme économique quinquennal et par le fait que le marché domestique de VE est déjà le plus important au monde.

1 million de véhicules électrifiés

Protégé par des tarifs de 25% contre les constructeurs automobiles qui souhaitent exporter sur son marché, la Chine peut quant à elle répandre ses produits sans trop de difficultés sur nos les nôtres.

Autre motivation en faveur des véhicules électriques, la pollution chronique locale provoquée par des millions de véhicules à moteur à combustion interne qui empoisonnent la qualité de l’air.

Volvo s’est engagé à produire un total d’un million de véhicules électrifiés (à batterie et hybrides) d’ici 2025. Le constructeur détenu par Geely produit déjà nombre de ses voitures des séries 90, 60 et 40 en Chine.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs