Mercedes-Benz Classe E: nouvelle génération innovante

La Classe E de Mercedes-Benz s’est refait une beauté.

Mercedes-Benz Classe E

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Tableau de bord très moderne
  • Groupe motopropulseur efficace
  • Intérieur spacieux et confortable
  • Système 4Matic efficace
  • Visibilité arrière réduite
  • Options coûteuses
  • Coût d’entretien élevé

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 8/10

  • Prix: 6/10

  • Apparence: 8/10

  • Confort à l'avant: 9/10

  • Confort à l'arrière: 8/10

  • Comportement: 9/10

  • Performance: 8/10

  • Rangement: 8/10

La Classe E de Mercedes-Benz s’est refait une beauté.

Cette voiture de luxe de taille moyenne affiche cette nouvelle silhouette élégante et bénéficie d’un intérieur finement modernisé. Elle peut, de plus, être munie d’un nouveau système de conduite semi-autonome aux performances étonnantes.

La berline E 300 4Matic 2017 occupe une place spéciale dans l’histoire de Mercedes-Benz. En la dévoilant au Salon de l’auto de Detroit, en janvier 2016, son constructeur lançait sa première automobile de série pouvant être munie d’un dispositif optionnel de conduite semi-autonome, une technologie aussi avant-gardiste pour le 21e siècle que celle décrite dans le brevet décerné en 1886 à Karl Benz pour sa voiturette à moteur à essence. C’était presque 130 ans plus tôt, jour pour jour.

Bien entendu, cette berline de luxe n’est pas la seule automobile sur le marché offrant un dispositif de ce genre. La marque Tesla a beaucoup fait jaser à cause des performances du sien... N’empêche que ce genre de gadget suscite beaucoup d’intérêt de la part des automobilistes et Mercedes en profite pour maintenir le succès de la Classe E, qui figure au sommet du palmarès de son créneau avec la BMW Série 5 et la Lincoln MKZ.

Ce dispositif est appelé Drive Pilot. Essentiellement, il s’agit d’un régulateur de vitesse adaptatif très sophistiqué. Sur la grand-route et l’autoroute, il maintient automatiquement la distance sélectionnée par rapport au véhicule qui précède. Il peut aussi capter la présence de véhicules roulant à une vitesse pouvant atteindre 210 km/h et évaluer la progression de leur déplacement.

Une fois enclenché, ce système freine ou accélère selon les besoins et peut demeurer actif jusqu’à 130 km/h. Il réagit en fonction des véhicules qui se trouvent autour de la Classe E, mais aussi des structures parallèles et même du marquage au sol dans la mesure, du moins, où il est bien défini. À des vitesses aussi élevées, ce système procure une assistance directionnelle automatique, même dans des virages modérés, dans la mesure cependant où le conducteur garde ses mains en contact avec le volant.

Le Drive Pilot comprend aussi un système d’assistance au changement de voie, qui utilise un radar et une caméra pour aider le conducteur, par exemple, à effectuer une manœuvre de dépassement sur une route ayant plusieurs voies, lorsque la voie adjacente est inoccupée naturellement.

Il est important de noter que ce système, qui a été conçu pour faciliter la conduite, ne soulage pas le conducteur de sa responsabilité de bien conduire et bien se conduire au volant.

Berline sophistiquée

C’est en 1993 que Mercedes-Benz a adopté l’appellation Classe E pour désigner sa gamme de voitures de taille intermédiaire. Cette gamme, qui en est aujourd’hui à sa cinquième génération, comprend de multiples variantes de berlines, de coupés, de familiales et de cabriolets (le constructeur parle plutôt d’une 10e génération en incluant dans son décompte des modèles antérieurs portant des noms différents).

L’E 300 4Matic dont nous avons fait l’essai est le modèle d’entrée de gamme. Cette berline est dotée d’un 4-cylindres de 2,0 L à turbocompresseur. Ce moteur de 241 ch, qui sert également à la berline C 300, livre ses 273 lb-pi couple sur une large bande de régimes allant 1 300 à 4 000 tr/min. Voilà pourquoi cette grosse berline, qui pèse près de 1 800 kg, peut accélérer de 0 à 100 km/h en tout juste 6,3 secondes.

Très discret, ce moteur entraîne les quatre roues par le biais d’une transmission intégrale 4Matic très efficace. De plus, il est jumelé à une boîte de vitesses automatique 9G-Tronic à neuf rapports, qui bénéficie d’un étagement très efficace de ses rapports.

Mercedes prétend que ce groupe motopropulseur permet à sa E 300 de consommer 9,5 L/100 km en moyenne. Dans un laboratoire, peut-être. Mais dans le vrai monde, comme c’est le cas pour plusieurs autres moteurs suralimentés, une condition normale donne souvent un rendement moins reluisant, comme en témoigne la moyenne de 11,0 L/100 km que nous avons obtenue au terme de notre essai, qui a été réalisée en ville et sur l’autoroute.

Il faut admettre qu’en conduite normale (c’est-à-dire lorsque le conducteur accomplit pleinement sa tâche au lieu de laisser les ordinateurs de bord la faire), la E 300 se révèle particulièrement agréable à conduire. Sa direction précise a une assistance bien dosée, quelle que soit la vitesse, et son rayon de braquage très court facilite considérablement les manoeuvres de stationnement, bien que cette voiture soit volumineuse. De plus, la suspension est bien calibrée, même pour nos routes cahoteuses, alors que le freinage est puissant et facile à moduler. Difficile, donc, de ne pas prendre plaisir à conduire soi-même cette grande berline ! 

Iintérieur seyant

Le confort de l’habitacle ajoute à l’agrément d’utilisation. L’intérieur spacieux procure un confort princier à quatre adultes. À cela s’ajoute le niveau de luxe auquel on est en droit de s’attendre d’une automobile qui affiche un prix de base de 61 200 $. Un luxe qui s’exprime dans une finition soignée, un design moderne et une dotation très riche... surtout lorsqu’on ajoute des équipements optionnels. Car le constructeur offre un grand choix de matériaux pour habiller l’habitacle : des selleries de cuirs Artico et naturels, de belles garnitures d’aluminium ou de bois de frêne, de noyer, de magnolia, etc.

Le tableau de bord prend d’ailleurs des allures futuristes lorsqu’on choisit l’ensemble Haut de gamme inscrit au catalogue d’options. Avec cet ensemble (qui coûte 5 100 $), le combiné de cadrans circulaires d’allure classique logé derrière le volant est remplacé par un écran de 12,3 po offrant trois affichages d’apparences très différentes. Il s’agit d’ailleurs d’un second écran de 12,3 po, car le système Comand (de série) a le sien, qui occupe l’espace central du tableau de bord. Celui-là affiche, entre autres, les informations du GPS et les interfaces des diverses applications. Avec ces deux écrans, le coup d’oeil est saisissant !

Le prix élevé de l’ensemble Haut de gamme s’explique par le fait qu’il comprend d’autres équipements, dont un volant chauffant, un toit ouvrant panoramique, une étonnante chaîne audio ambiophonique Burmester à 23 haut-parleurs, de même qu’un dispositif d’aide au stationnement avec pilotage automatique; un des nombreux autres dispositifs d’aide à la conduite qu’on retrouve dans la dotation de série de cette voiture.

Ironiquement, il manque un accessoire tout simple dans cette dotation de série : la caméra de recul. Pour l’obtenir, il faut opter pour... l’ensemble Haut de gamme, ce qu’une majorité d’acheteurs font, nous apprend-on chez Mercedes. Pourtant, Kia offre d’humbles Rio à moins de 20 000 $ avec une caméra arrière.

Alors, pourquoi est-ce impossible de le faire avec une Mercedes qui coûte trois fois le prix?

 

FICHE TECHNIQUE


• Prix de base — 61 200 $ (E 300 4Matic).

• Transport et préparation — 2 345 $

• Groupe motopropulseur — L4 DACT, 2,0 L, 241 ch à 5 500 tr/min, 273 lb-pi à 1 300-4 000 tr/min. Boîte de vitesses automatique à 9 rapports. Transmission intégrale de série.

• Particularités — Suspension indépendante aux quatre roues. Freins à disque aux quatre roues. Antiblocage de série. Pneus : 245/45R18.

• Cotes — Empattement : 2 939 mm; longueur : 4 923 mm; largeur : 1 872 mm; hauteur : 1 468 mm. Poids : 1 764 kg. Volume du réservoir : 66 litres. Volume du coffre : 540 L. Consommation moyenne (essai) : 11,0 L/100 km.

• Concurrence —
Acura RLX
Audi A6
BMW Série 5
Cadillac CTS
Genesis G80
Infiniti Q70
Kia K900
Jaguar XF
Lexus GS
Lincoln Continental
Maserati Ghibli
Volvo S90


 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs