Francis Lalonde

Tesla poursuivie pour 1 M$ après un grave accident

Un couple chinois prétend que leur VUS a pris feu après une collision, alors que les portes du véhicule auraient refusé de s’ouvrir après l’impact.

Accident Tesla Model X

Un couple chinois poursuit Tesla pour 8 millions de yuan, soit environ 1,6 million de dollars canadiens, à la suite d’un accident qui aurait causé l’embrassement de leur Model X ainsi qu’un mal fonctionnement de leurs portes « faucon » (falcon).

En somme, la propriétaire du VUS américain allègue qu’elle était à bord de son véhicule en compagnie de son mari et de leur chauffeur lors de l’incident. Cette dernière indique qu’ils roulaient à environ 75 km/h lorsqu’ils ont heurté une bande de béton, avant de faire un tête-à-queue et d’être frappés par une voiture.

La dame mentionne que les deux portes arrière ont refusé de s’ouvrir après l’impact, ce qui a forcé son conjoint et elle à se faufiler par l’habitacle avant, tout cela alors que les flammes gagnaient les batteries du VUS électriques. Cette sortie hasardeuse l’aurait laissée avec un nez cassé et une lèvre coupée, tandis que son chauffeur aurait été hospitalisé pendant plusieurs semaines à la suite des blessures qu’il a subies. On peut d’ailleurs voir sur la vidéo ici-bas que la femme en question a le visage ensanglanté, en plus d’entendre quelques explosions.

De son côté, la division chinoise de Tesla dément fortement l’histoire en indiquant que l’accident se serait produit à haute vitesse et non pas à 75 km/h, comme le prétendent les propriétaires du Model X.

Les représentants chinois de l’entreprise américaine soulignent que l’incident n’aurait pas mis en danger la vie des personnes impliquées et que Tesla travaille conjointement avec les enquêteurs pour déterminer ce qui s’est réellement passé.

Pour le moment, Tesla n’envisage nullement de dédommager le couple en question.

 

 

Portes "Faucon" Tesla Model X

Tesla

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs