Waymo (Google) offre des transports autonomes au public

Dans la région de Phoenix, en Arizona, la société Waymo, d’Alphabet (Google), responsable du développement des véhicules autonomes, offre gratuitement au public des déplacements dans ses véhicules robotisés.

Waymo - minifourgonnettes Chrysler

Que l’on aime ou non, dans quelques années, elles seront bien là les voitures autonomes.

Déjà, dans plusieurs villes américaines, mais surtout en Californie, il n’est plus rare d’apercevoir des véhicules autonomes circuler dans les rues, avec un testeur spécialiste qui note les moindres manœuvres de son véhicule robotisé.

Waymo, la division des véhicules autonomes d’Alphabet du groupe techno qui comprend le géant Google, offre au public des déplacements sans frais dans la ville de Phoenix, en Arizona. Une façon d’initier le public, mais aussi de comprendre les réactions des gens qui se portent volontaires. Avec la Californie, l’Arizona est l’un des états favoris pour l’essai sur route des véhicules autonomes par les grandes technos et les constructeurs automobiles.

Lexus et Chrysler

Ceux qui participent au programme de Waymo pourront monter à bord de véhicules familiaux comme les minifourgonnettes Chrysler et les voitures Lexus.

À l’aide de leurs téléphones intelligents, les participants commandent jusqu’à eux un véhicule autonome pour se rendre n’importe où ils le souhaitent; le bureau, le cinéma ou le restaurant, et ce de jour comme de nuit.

Plus de gens participent au programme, plus Waymo collecte des données sur comment réagissent les gens.

En d’autres mots, nous avons atteint le niveau de la pratique, celui de la théorie est déjà bien loin. Une centaine de minifourgonnettes autonomes circulent dans les rues de Phoenix, dont 500 autres viendront s’ajouter au programme. D’autres villes s’ajouteront au programme.

Uber effectue un programme similaire dans les rues de Pittsburgh.

Comme on l’a appris plus tôt cet hiver, les deux rivaux sont devant les tribunaux – Waymo accusant Uber de vol de technologies.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs