Ventes automobiles: Avril dans le rouge

Les ventes ont chuté en avril chez les constructeurs automobiles, une autre indication tangible qu’après le plateau vient le déclin tant redouté. Les titres des grands constructeurs encaissent une baisse moyenne de 4% en Bourse.

Ventes auto

Ça commence à sentir le roussi. Après sept années de croissance sans faille et des ventes qui ont plafonné cet hiver, le printemps démarre plutôt mal avec des chiffres de ventes négatifs pour avril.

Fiat Chrysler Automobiles a publié des ventes inférieures de 6,6% le mois dernier par rapport au même mois l’an dernier.

Chez GM, la baisse est de 5,8%, Ford fait pire avec 7,2%.

Chez ce dernier, malgré des ventes de VUS en légère hausse de 1,2%, les autres divisions ont entraîné le groupe dans le rouge. VUS exclus, les ventes de voitures chutent de 21%.

Chez le troisième constructeur mondial, GM, la marque Buick progresse bien avec 17% de gain grâce aux ventes de VUS, même portrait chez Cadillac, +9,5%. Par contre les marques Chevrolet -10,4% et GMC -0,3% piquent vers le bas. À cause des incitatifs et rabais plus généreux chez la concurrence, les camionnettes du groupe GM ont été moins nombreuses à quitter les concessionnaires.

 

5% de la population seulement

À cause de l’arrêt de production des berlines 200, Chrysler encaisse une baisse de 3,3%. Dodge est aussi en territoire négatif avec -2,6%, et Jeep, pourtant champion des ventes, frappe un mur, -16,5%. Tout n’est pas noir, la marque Ram gagne 5,3%.

Malgré la taille de la population et l’intérêt infaillible des Américains pour les véhicules personnels, seulement 5% de la population chez nos voisins se présente chez les concessionnaires pour acheter des véhicules neufs, selon Bloomberg qui cite Steven Szakaly, économiste en chef de l’Association nationale des concessionnaires automobiles aux États-Unis : «We’re only selling new cars to about 5 percent of the US population».

Bonnes ventes au Canada

En Bourse aujourd’hui, les trois grands constructeurs américains perdent des plumes, Ford -4%, FCA -4,4% et GM -2,9%. Tesla fait bande à part avec -0,5%. C’est demain que nous saurons si la techno automobile d’Elon Musk fait des profits au premier trimestre 2017.

Au pays, le portrait est tout à fait différent. GM publie des ventes en hausse de 16% en avril, son meilleur mois depuis 2008, année récessionniste. Toutes les marques et même les voitures ont accéléré leurs ventes.

Au contraire, le groupe FCA chute de 9% au pays et les données pour Ford ne sont pas encore connues.

Mauvaise nouvelle pour l’économie

Globalement, malgré la performance au Canada, l’économiste Jessica Caldwell, chez Edmunds.com, dit à Bloomberg «on commence à voir en 2017 le ralentissement que nous anticipions. Ces déclins d’une année sur l’autre deviennent plus fréquents au fur et à mesure que l’année avance».

Les généreux rabais et le crédit facile ne font plus bouger les acheteurs chez qui on observe de plus en plus de défaillances dans les remboursements de prêts auto.

Ventes mensuelles aux États-Unis

WardsAuto

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs