Pour les 50 ans de l’Expo, voici 10 voitures marquantes de 1967

Top 10 des voitures les plus marquantes de 1967.

50 ans de l’Expo 67 : 10 voitures marquantes de 1967

Parce qu’en 67, tout était beau... et surtout les autos ! Voici 10 voitures qui ont participé à l’Expo ou qui ont fait leur arrivée sur le marché lors de cette année-là. 
 
 
À l’occasion de l’Expo 67, Alfa Romeo dévoile une version conceptuelle de son coupé qu’elle allait ensuite baptiser « Montréal ». 
Propulsée par un V8, elle a été commercialisée de 1970 à 1977 et demeure, encore aujourd’hui, l’un des modèles phare de la marque. 
 
 
À son pavillon de l’Expo 67, la Grande-Bretagne en profite pour faire connaître sa petite voiture : la Mini Austin. 
Lors de l’événement, 24 femmes prennent place à bord d’une Mini arborant l’Union Jack afin de fracasser un record. 
 
 
Dans le cadre d’un tirage organisé par Esso en marge de l’Expo 67, George Barris modifie quatre Oldsmobile Toronado. 
En plus de proposer une carrosserie futuriste, son intérieur asymétrique épate également. 
 
 
Née en 1967, l’AMC Rebel succède à la Rambler Classic. 
Offerte en bleu, blanc et rouge, la version « The Machine » de 1970 est assurément la plus connue. 
 
 
En 1967, Aston Martin lance la DBS. On a notamment pu la voir au cinéma dans Au service secret de Sa Majesté et au petit écran dans Amicalement vôtre. 
Aston Martin a ressuscité le nom en 40 ans plus tard pour désigner la version haute-performance de la DB9.  
 
 
En réaction à la popularité des Ford Mustang et Plymouth Barracuda, Chevrolet met au monde la Camaro en 1967. 
Malgré une interruption entre 2003 et 2009, elle est encore en production aujourd’hui. 
 
 
Du côté de la France, Citroën constate, au milieu des années 1960, que la Renault 4 gruge des parts de marché à la désormais célèbre 2CV. 
En réponse à Renault, Citroën dévoile en 1967 la Dyane. Munie d’un hayon, cette dernière s’avère plus pratique que la Deudeuche. 
 
 
Au cours de cette même année, Mercury introduit à son tour une nouvelle voiture : la Cougar. 
À cette époque, elle est construite sur la plate-forme de la Mustang et se veut une version plus cossue que cette dernière. 
 
 
Jumelle de la Chevrolet Camaro, la Pontiac Firebird est également dévoilée en 1967. 
Étant donné que General Motors a fermé la marque Pontiac en 2010, la Firebird n’a pas eu la même chance que sa sœur qui a connu une deuxième vie. 
 
 
Après quelques années de développement, Toyota entame finalement la production de la 2000GT en 1967. 
Comme l’Aston Martin DBS présentée plus tôt, celle que l’on identifie comme étant le premier supercar japonais, est également mise en vedette dans un des James Bond : On ne vit que deux fois. 
Alfa Romeo Montréal

Wikipédia - Brian Snelson

Mini Austin

Inconnue

Oldsmobile Toronado

eBay

AMC Rebel

Wikipédia - CZmarlin

Citroën Dyane

Wikipédia - Clément Bucco-Lechat

Aston Martin DBS

Wikipédia - Herranderssvensson

Chevrolet Camaro

Chevrolet

Mercury Cougar

Mercury

Pontiac Firebird

Wikipédia - Sicnag

Toyota 2000GT

Wikipédia - Gnsin

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs