Fred Mercier

Convertir sa voiture au propane, une bonne idée?

Une voiture qui fonctionne au gaz propane? Oui, c’est possible. Et ça peut rapidement devenir très avantageux financièrement.

Propane

Une voiture qui fonctionne au gaz propane? Oui, c’est possible. Et ça peut rapidement devenir très avantageux pour le portefeuille.

Quand on parle de propane, on fait plus rapidement allusion à un bon BBQ qu’à une automobile. Et pourtant, les voitures au propane existent bel et bien. Au Québec, on en compte environ 12 000. Dans le monde, 26 millions de véhicules utilisent cette source d’énergie.

Au cours des dernières années, plusieurs compagnies de chez nous ont pris la décision de convertir leurs flottes de véhicules au propane. «Il y a entre 30 et 35 centres de conversion à travers le Québec», explique Michel Deslauriers, directeur général de l’Association québécoise du propane.

Pour un montant variant entre 5000$ et 6000$, des experts s’emparent de votre véhicule et transforment radicalement sa motorisation. On y ajoute un réservoir, des injecteurs, des vaporisateurs et un ordinateur pour s’assurer du bon fonctionnement de tout ça.

Et puis hop, votre voiture fonctionne au propane.

En fait, vous vous retrouvez avec un véhicule hybride animé principalement par le propane, mais aussi par de l’essence régulière. «Pour démarrer, le moteur continue de faire appel à l’essence», note M. Deslauriers. Puis, après quelques minutes, il devient assez chaud pour que le propane prenne le relai. À partir de ce moment, plus besoin d’une goutte d’essence.

Bref, une fois que la conversion est effectuée, la consommation en essence normale est à peu près éliminée.

 

Avantage financier

«D’un point de vue financier, ça devient rapidement rentable», assure Michel Deslauriers. Le prix du propane étant nettement plus bas que celui de l’essence, le coût d’opération d’un véhicule converti est grandement réduit. Au moment d’écrire ces lignes, un litre de propane était vendu  à 68 cents taxes incluses à Montréal. Le prix du litre d’essence tournait pour sa part autour de 1,10$.

Évidemment, il faudra parcourir plusieurs milliers de kilomètres avant de couvrir les frais de conversion. Mais pour un automobiliste souvent sur la route, ça peut rapidement devenir intéressant.

Il y a aussi l’aspect environnemental. Reconnu par la politique énergétique du Québec comme un carburant alternatif, le gaz propane permet une réduction de 24% à 30% des gaz à effet de serre par rapport à l’essence régulière.

La grande majorité des véhicules convertis au Québec sont des camionnettes, mais Michel Deslauriers assure que n’importe quelle voiture à essence peut être convertie. Le moteur doit cependant être assez récent; une petite visite à un centre de conversion permettra d’en avoir le cœur net.

Sécuritaire, le propane?

Quand on parle de propane, l’aspect sécuritaire est rapidement pointé du doigt. En cas d’accident, est-ce que les risques d’explosion sont bien réels?

Pas du tout, répond Michel Deslauriers. En fait, le propane a une plage d’inflammabilité plus basse que celle de l’essence. L’essence que nous utilisons tous dans nos voitures peut s’enflammer à une température plus basse que ne le ferait le propane.

«C’est une fausse légende qui n’est pas fondée», assure M. Deslauriers, ajoutant que le réservoir de propane est aussi plus résistant que celui qui contient l’essence d’une voiture.

Comme rien n’est parfait, l’utilisation d’une voiture au propane ne vient tout de même pas sans inconvénients. En plus du coût d’installation d’un tel système, il faut ensuite trouver les stations de recharge permettant de ravitailler sa voiture.

Certes, il existe désormais plus de 325 stations du genre au Québec, mais on est encore bien loin de la disponibilité des stations d’essence traditionnelles. Un peu comme les bornes de recharge pour les voitures électriques, une application mobile permet néanmoins de localiser les stations les plus près.

L’installation du réservoir de propane ampute aussi l’espace de chargement du coffre de la voiture. Pour pallier à ça, un  nouveau type de réservoir en forme de beigne peut être installé là où se situe normalement la roue de secours. Mais encore là, il faut sacrifier la cinquième roue...

 

Reste que pour quelqu’un qui doit parcourir de grandes distances, le propane représente une autre alternative intéressante aux moteurs à essence.
 

9dfe66af-d330-41fb-8cd6-d2704f789438
11f87cdb-a644-44c4-9f4a-e165437eebd4

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs