Volvo S90: une suédoise raffinée

Les acheteurs de Classe E, de Série 5 et d’A6, généralement friands de nouveautés, ont une nouvelle adresse à visiter: celle du concessionnaire Volvo le plus proche.

Volvo S90 2017

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Silhouette élégante
  • Moteur puissant
  • Finition soignée
  • Excellente tenue de route
  • Son du moteur peu raffiné
  • Bouton de démarreur mal placé
  • Boîte automatique perfectible

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 8/10

  • Prix: 7/10

  • Apparence: 9/10

  • Confort à l'avant: 9/10

  • Confort à l'arrière: 8/10

  • Comportement: 8/10

  • Performance: 8/10

  • Rangement: 8/10

Les acheteurs de Classe E, de Série 5 et d’A6, généralement friands de nouveautés, ont une nouvelle adresse à visiter: celle du concessionnaire Volvo le plus proche. Celui-ci offre désormais une berline de luxe raffinée et originale propre à tracasser les constructeurs allemands: la S90.

On en a fait du chemin depuis l’époque des Volvo 244 «carrées» qu’affectionnaient tant les profs d’université. Aujourd’hui, le constructeur suédois s’attaque au créneau des grandes berlines de luxe avec son élégante S90. Ce n’est toutefois pas sa première tentative d’incursion dans les hautes sphères du marché. La S80 a devancé ce nouveau modèle phare dès 1998, mais ses deux générations, quoique attrayantes à plus d’un égard, n’ont jamais inquiété les dirigeants des marques de luxe. Avec la S90, par contre, les choses pourraient changer.

La S90 est le nouveau porte-étendard de Volvo. Cette voiture est née sous l’égide du nouveau propriétaire de la marque, Geely, un géant de l’industrie chinoise qui a acquis l’icône suédois de Ford en 1999. Depuis, ça bouillonne fort du côté de Volvo. Les nouveautés se bousculent (S90, V90, S40, V40, XC90, XC60, bientôt même un premier XC40, et multiplication des versions Cross Country) et l’intégration des deux entreprises est à ce point avancée qu’elle a engendré une nouvelle marque, Lynk & Co, créée pour offrir des produits plus abordables qu’on découvrira bientôt au Canada.

Dans ce contexte, le rôle de Volvo devient d’autant plus crucial, car ce n’est plus simplement une marque suédoise, mais un conglomérat multinational de tente de s’établir dans un créneau dominé de longue date par le triumvirat allemand que constitue Mercedes-Benz, BMW et Audi.

Une élégance qui inspire

Pour s’établir une fois pour toutes dans ce créneau desservi par les marques allemandes, mais aussi plusieurs prétendantes asiatiques, Volvo propose une berline d’une élégance décontractée que les gens remarquent. Son style se caractérise par une ceinture de caisse horizontale et des formes épurées, qu’on dit inspirées du design scandinave. Suivant la même pensée, sa partie avant évite les formes excentriques et se contente d’une calandre concave toute simple devant rappeler la Volvo P1800. Quant à ses optiques en forme de « T », concept évoquant le marteau de Thor (dieu scandinave du tonnerre), elles confirment l’appartenance à la marque.

Selon la version ou le goût de l’acheteur, cette berline peut avoir des roues en alliage de 18, 19 ou même 20 po. La S90 Inscription, modèle le plus richement équipé de la gamme qu’on nous a invités à conduire, avait justement ces plus grandes roues qui figurent parmi les options réservées à cette version. Chaussées de pneus Pirelli P Zero, elles rehaussent l’apparence de la voiture, mais en matière de douceur de roulement, on repassera. Sur les routes cahoteuses du Québec, ces pneus rendent la S90 inconfortable.

À l’intérieur, cette grande berline au profil bas reprend certains éléments de design qui ont fait le succès du nouveau XC90, sans toutefois jouer à la vulgaire copie. L’aménagement sent le luxe avec ces sièges enveloppants habillés d’une sellerie cuir riche et ces garnitures de bois, qui donnent de l’éclat à l’habitacle. Cela devient particulièrement évident lorsqu’on marie le cuir Nappa blond — d’un beau blanc cassé — aux garnitures de noyer, comme dans notre voiture d’essai.

À l’instar du XC90, la S90 Inscription a un volant garni de cuir deux tons (très chic), alors qu’un imposant écran tactile vertical de 12,3 po trône au centre du tableau de bord (la S90 Momentum d’entrée de gamme a un écran de 9 po). Pour cette berline, cependant, l’écran est encadré d’ouïes d’aération à longues lames verticales qui accentue sa forme étendue. Ces ouïes sont aussi particulièrement efficaces pour ventiler et faciles à ajuster. En outre, l’écran bénéficie d’une interface conviviale. Par contre, le commutateur servant à faire démarrer le moteur et celui qui permet de sélectionner le type de conduite, tous deux logés sur la console derrière le levier de la boîte de vitesses, sont nettement moins ergonomiques.

Véritable salle de concert

En revanches, les mélomanes seront impressionnés par la chaîne audio Bowers & Wilkins offerte dans l’ensemble Premium Sound. Réunissant un amplificateur à 12 canaux, une sortie de 1400 watts et 19 haut-parleurs, elle transporte les occupants de la S90 dans un environnement rappelant le Göteborgs Symfoniker, cette superbe salle de concert où s’exécute l’orchestre symphonique national de Suède.

Côté sécurité, quelle que soit la version, l’offre est la même. La S90 dispose de nombreux dispositifs d’aide à la conduite modernes. Un régulateur de vitesse avec fonction de conduite semi-autonome, des systèmes d’anticollision, d’atténuation de collision et de détection de piétons, de cyclistes et de gros animaux font tous partie de la dotation de série, tout comme les systèmes d’alarme de déviation de trajectoire et de perte de vigilance du conducteur.

Sous le long capot de cette luxueuse berline, on retrouve le moteur T6 de Volvo, un des trois moteurs proposés pour l’utilitaire XC90. Il s’agit d’un 4-cylindres de 2,0 L à compresseur et turbocompresseur qui produit 316 ch et livre ses 295 lb-pi de couple de 2 200 à 5 400 tr/min. Il est jumelé à une boîte de vitesses automatique Geartronic à 8 rapports d’Aisin par le biais de laquelle il entraîne les quatre roues en transmettant jusqu’à 50 % de son couple aux roues arrière. Toutefois, en conditions normales, pour minimiser la consommation de carburant, la S90 se comporte à la façon d’une traction.

Moteur performant... et gourmand

Malgré sa faible cylindrée, comme tous les moteurs suralimentés, le T6 est plutôt gourmand. La cote de consommation moyenne de 12,4 L/100 km que nous avons relevé au terme de nos essais le démontre. Plus optimiste, le constructeur annonce une moyenne de 9,4 L/100 km. Mais il faut souligner que ce moteur est aussi très puissant. Il permet d’ailleurs à cette grande voiture qui pèse près de deux tonnes d’accélérer de 0 à 100 km/h en 6 brèves secondes — 5,9 s, pour être plus précis ! Et cela se produit dans un environnement feutré, car le constructeur a bien fait son boulot pour l’insonorisation de l’habitacle.

Cela dit, avec un moteur qui réagit aussi prestement, on souhaiterait entendre un son mélodieux et inspirant, comme s’il provenait de la chaîne audio de 3 250 $ de notre voiture d’essai. Mais avec le T6, il n’en est rien. Le grognement qu’il émet inspire très peu, pas plus, d’ailleurs, que les à-coups occasionnels que fait subir aux passagers de la S90 la boîte automatique Geartronic. Deux détails que Volvo devra corriger pour inquiéter les marques germaniques concurrentes.
 

FICHE TECHNIQUE


• Prix de base — 56 900 $ (Momentum); 63 000 $ (Inscription).

• Transport et préparation — 1 395 $

• Groupe motopropulseur — L4 à turbo et compresseur DACT, 2,0 L, 316 ch à 5 400 tr/min, 295 lb-pi à 2 200-5 400 tr/min. Boîte de vitesses automatique à 8 rapports. Transmission intégrale de série.

• Particularités — Suspension indépendante aux quatre roues. Freins à disque aux quatre roues. Antiblocage de série. Pneus : 255/35R20 (Inscription; essai).

• Cotes — Empattement : 2 941 mm; longueur : 4 963 mm; largeur : 1 890 mm; hauteur : 1 443 mm. Poids : 1 764 kg. Volume du réservoir : 60 litres. Volume du coffre : 500 L. Consommation moyenne (essai; 2.0T) : 12,4 L/100 km.

• Concurrence:

Acura RLX
Audi A6
BMW Série 5
Cadillac CTS
Genesis G80
Infiniti Q70
Kia Cadenza
Jaguar XF
Lexus GS
Lincoln Continental
Maserati Ghibli
Mercedes-Benz Classe E

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs