Fred Mercier

Foi de Volkswagen, le diesel n’est pas mort

Malgré un scandale qui a grandement terni sa réputation, Volkswagen assure que le diesel fait encore partie de son plan de match.

Le scandale Volkswagen

Volkswagen

Malgré un scandale qui a grandement terni la réputation de Volkswagen et ses moteurs diesel, le plus grand constructeur automobile allemand assure que le diesel fait encore partie de son plan de match.

Lors de l’assemblée générale annuelle du Groupe Volkswagen, le PDG Mathias Müller a réitéré les intentions de Volks et de ses marques affiliées de commercialiser 30 véhicules électriques d’ici 2025.

Malgré cette volonté à se tourner vers l’électrification, Müller a précisé que les moteurs traditionnels à essence et au diesel n’ont pas dit leur dernier mot.

«Le diesel demeurera indispensable dans un avenir rapproché», a assuré Müller, expliquant que le Groupe Volkswagen a l’intention d’améliorer la consommation de carburant de ses moteurs à explosion de 10% à 15% d’ici 2020. Selon Autoblog, l’entreprise investira d’ailleurs 10 milliards d’Euros pour atteindre cet objectif.

 

Le Canada, dans tout ça?

Bref, le moteur diesel n’a pas dit son dernier mot chez Volkswagen. Du moins, pas en Europe. En Amérique du Nord, toutefois, rien n’est certain.

Volkswagen a abandonné la commercialisation de ses motorisations TDI, mais certains constructeurs comme Mazda et Chevrolet ont lancé des versions diesel de certains de leurs modèles depuis ce temps.

Visiblement, il y a encore un marché pour le diesel.
 

GERMANY-AUTOMOBILE-VOLKSWAGEN-RESTRUCTURING

AFP

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs