Francis Lalonde

Une ville créée pour tester la voiture autonome

La Corée du Sud vient de commencer la construction de K-City qui servira de terrain d’essai pour des entreprises comme Hyundai et Kia.

La ville "K-City" ferra 0,33 km²

Business Korea

La Corée du Sud veut devenir un chef de file en matière de technologies autonomes. Le gouvernement du pays asiatique vient tout juste d’annoncer la construction d’une ville entièrement dédiée à l’essai de véhicules autonomes.

Nommé « K-City », ce terrain d’essai devrait être mis en service d’ici la fin de l’année qui est en cours. Selon ce qui est avancé par le site Business Korea, de nombreuses compagnies coréennes y effectueront des tests, dont Samsung, SK Telecom, Hyundai et Kia.

 

La ville, dont la fin de la construction est prévue pour le milieu de 2018, fera un peu plus de 0,33 km². Elle sera équipée de voies réservées pour les autobus, d’autoroutes ainsi que de zones pour le stationnement automatisé. Le projet coutera au total 11 milliards de won, soit environ 13,2 millions de dollars canadiens.

En somme, K-City permettra aux compagnies impliquées de tester leurs technologies dans divers scénarios afin d’intégrer peu à peu les voitures autonomes au reste du réseau routier coréen. Il sera aussi possible pour des compagnies d’assurances de collecter des données importantes afin de calculer les risques potentiels d’accidents.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs