Les fameux taxis londoniens prennent le virage électrique

London Taxi Company est un constructeur bien particulier dans le paysage automobile. Celui-ci demeure le spécialiste des fameux taxis noirs londoniens et pour rentabiliser ses coûts d’opération, ses véhicules adoptent la propulsion électrique avec prolongateur d’autonomie.

Taxis TX5 et TX4 de Londres

Même sans avoir mis les pieds dans la City (Londres), nous avons tous vu un jour ou l’autre, peut-être dans un film, ces fameux et indémodables taxis noirs tirés d’une autre époque.

Il y a eu les FX3 nés vers 1948, les FX4 vers 1958, puis les TX1 en 1997 et les plus récents TX4 à moteur diesel datent de 2006. Si les noms changent peu, les véhicules changent peu aussi.

Cette fois, avec son propriétaire chinois Geely, le constructeur spécialisé London Taxi Company a entrepris un virage, presque une révolution, dans la motorisation de ses véhicules noirs qui seront mus par un moteur électrique.

Comme on peut le voir en photo ici, les TX5 subissent des tests de température extrême dans le désert en Arizona. Si ce climat est à mille lieues de celui très tempéré et humide de Londres, ces tests permettront de savoir s’il est possible d’exporter le typique produit «londonien» sur d’autres marchés dans le monde, comme celui de Dubaï où il fait 45 °C.

Zéro émission

Mais dans l’immédiat, les nouveaux taxis à Londres devront se conformer aux nouvelles règles sur les émissions. Ainsi, à partir du 1er janvier 2018, tous les propriétaires qui se présenteront pour obtenir un premier permis de taxis devront utiliser un véhicule «zéro émission», c’est-à-dire de moins de 50 g/km de CO2 avec un minimum de 30 miles (50 km) sans aucun rejet.

Sous le capot, il y aura un moteur électrique dont l’autonomie atteindra 120 km sur batterie, tandis qu’un petit moteur tricylindre assurera l’alimentation électrique au-delà des 120 km.

Geely a investi près de 347 M$ dans l’aventure et espère voir ce spacieux taxi faire concurrence aux autres produits de type fourgonnette chez Mercedes ou Nissan.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs