Infodivertissement : Toyota rejette QNX de BlackBerry pour AG Linux

Au début du mois, Toyota, en adoptant un système concurrent Linux, a jeté une douche d’eau froide sur les prétentions de BlackBerry et de son système QNX dans le très convoité marché des systèmes d’infodivertissement automobiles.

Automotive Grade Linux

Il y a quelques jours, BlackBerry a perdu un client de taille, Toyota. Le géant mondial a préféré AGL (Automotive Grade Linux) au lieu du système QNX de BlackBerry pour ses voitures. Pour AGL, c’est une prise de taille dans le très convoité marché des systèmes d’infodivertissement que se disputent Apple (CarPlay), Google (Android Auto) et BlackBerry (QNX).

Toyota a annoncé que son prochain système d’infodivertissement Entune 3.0 sera géré par un système AGL Linux, un système d’exploitation à code source ouvert concurrent de Microsoft Windows et d’Apple OS X sur le marché de l’informatique personnel.

Le système QNX de la canadienne BlackBerry qui équipe les Toyota jusqu’à présent sera remplacé dès la fin de l’été par AGL sur les nouveaux produits Toyota. Sur le site d’AutomotiveLinux.org, les premiers véhicules à adopter AGL seront les Camry 2018 vendues dans au second semestre 2017, suivis par d’autres Toyota et Lexus en Amérique du Nord.

Le constructeur japonais numéro deux mondial tout juste derrière le groupe Volkswagen a choisi AGL à cause des possibilités et de la souplesse du système Linux en ce qui concerne le coût, la réutilisation du code, la vitesse de déploiement ou sa commercialisation.

Sur le site d’AGL, on découvre plusieurs autres constructeurs qui ont choisi ce système : Suzuki, Mazda, Honda, Mitsubishi, Nissan et même Mercedes-Benz.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs