Fred Mercier

Nissan Micra 2017: une voiture neuve au prix d'une usagée

Une voiture neuve au prix d’une usagée? L’offre peut être tentante...

Nissan Micra 2017

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

7/10

Forces et faiblesses:

  • Prix de base séduisant
  • Format idéal pour la ville
  • Insonorisation surprenante
  • Transmission automatique d’une autre époque
  • Consommation d’essence décevante
  • Confort minimaliste à bord

Cote de l'auteur:

  • Consommation: 7/10

  • Équipement: 6/10

  • Prix: 9/10

  • Apparence: 7/10

  • Confort à l'avant: 7/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Comportement: 7/10

  • Performance: 6/10

  • Rangement: 7/10

Une voiture neuve au prix d’une usagée? L’offre peut être tentante...

Quand on achète la voiture la moins chère au Canada, il ne faut pas s’attendre à du grand luxe. À un prix de base inférieur à 10 000$, la Nissan Micra a tout de même beaucoup à offrir.

Bon, dans sa version de base, la Micra semble arriver d’une autre époque. De son habitacle rempli de plastiques durs aux petites manivelles qui servent à baisser les fenêtres, la Micra fait classe à part dans l’industrie automobile. Mais avouez qu’à 9988$, on peut lui pardonner bien des choses.

Oui, vous avez bien lu. Une voiture neuve avec un PDSF de 9988$. Sur le marché, seule la Chevrolet Spark propose un prix similaire, du haut de ses 9995$. Évidemment, la facture totale ne s’arrête pas là. Ajoutez à ça les taxes et les frais de transport et de préparation, et vous dépassez largement les 10 000$.

Reste que pour le prix d’une voiture usagée, vous vous retrouvez avec une bagnole flambant neuve, sécurité d’esprit et garantie de base de trois ans incluses.

 

Dans les petits pots...

J’ai conduit la Micra à quelques reprises depuis son lancement, mais ma dernière expérience à son volant s’est avérée la plus révélatrice.

C’était à New York, dans Manhattan et dans Brooklyn. Le genre de quartiers où on essaie généralement de se déplacer avec n’importe quoi, sauf une voiture. En pleine heure de pointe (c’est l’heure de pointe 16 heures par jour, là-bas...), je suis allé me planter dans le trafic avec la Micra.

Et c’est là que j’ai pu apprécier tout le génie derrière cette petite voiture. Dans mon go-kart à 10 000$, je me faufilais dans le trafic alors que les grands champions dans leurs VUS faisaient tranquillement la file, pris dans un véhicule beaucoup trop gros pour l’environnement qui les entourent. Les déplacements en ville sont demeurés pénibles, mais en Micra, c’était déjà pas mal moins pire.

Le même constat pourrait être appliqué à Montréal. Habitant moi-même en ville dans un appartement sans espace de stationnement, je vous confirme que les semaines où je mets un Ford F-150 à l’essai sont pénibles. En Micra, les espaces de stationnement sont plus faciles à trouver.

 

Pas juste pour la ville

Bref, la Micra est dans son élément en ville. Mais contrairement à certaines de ses rivales comme la Mitsubishi Mirage, la petite Nissan se défend aussi honnêtement à plus haute vitesse.

Avec son petit moteur à quatre cylindres développant 109 chevaux et 107 livres-pied, on s’entend qu’on est à des années-lumière d’une voiture de performances. Cela demeure tout de même suffisant pour animer le petit véhicule, même à des vitesses dépassant les 100 km/h une fois sur l’autoroute.

 

Une fois à cette vitesse, la voiture surprend d’ailleurs par une stabilité appréciable et par une insonorisation de qualité. Pour un véhicule aussi abordable, c’est remarquable.

Là où la Micra déçoit, c’est au chapitre de la consommation d’essence. En achetant un véhicule aussi miniature, on pourrait s’attendre à une consommation tout aussi minime. Sauf qu’avec des cotes annoncées à 8,7 L/100 km en ville et à 6,8 L/100 km sur route, la Micra nous laisse sur notre appétit.

Ce n’est pas horrible comme consommation, mais certains véhicules à plus fort gabarit comme la Honda Civic ou la Hyundai Elantra sont moins gourmands.

Il y a fort à parier que si Nissan abandonnait finalement l’archaïque transmission à quatre rapports qui équipe la Micra automatique, on serait capables d’une économie pas mal plus intéressante. Vous avez bien lu, la Micra est encore équipée d’une transmission automatique à quatre rapports. C’est digne des années 90.

Dans sa version de base, équipée d’une boîte manuelle à cinq vitesses, la Micra propose d’ailleurs une meilleure consommation d’essence en ville qu’avec l’automatique. Il s’agit là d’une rare exception dans l’industrie automobile.

 

Et puis quoi, maintenant?

Un peu plus de trois ans après son retour au Canada, la Nissan Micra peut clamer mission accomplie. Son bas prix et son joli minois auront réussi à charmer les automobilistes d’ici. Surtout au Québec, où la Micra récolte la majorité de ses ventes.

Rappelons que ce modèle n’est pas disponible aux États-Unis, où les véhicules de cette taille n’ont visiblement pas leur place.

Reste que si elle veut demeurer dans le coup, Nissan devra éventuellement changer quelque chose. La Micra n’est pas chère, c’est vrai, mais elle est aussi dépassée à plusieurs points de vue, surtout vis-à-vis les technologies intégrées à bord.

En Europe, une nouvelle génération de la Micra a d’ailleurs déjà commencé à fouler le plancher de ventes des concessionnaires. Plus moderne, mieux équipée et plus économique à la pompe, elle améliore tous les points faibles qu’on reproche à la Micra actuelle.

 

Sauf que les gens chez Nissan Canada s’entêtent à nous dire que ce modèle n’est pas destiné à notre marché. Un moment donné, ils n’auront tout simplement pas le choix de bouger.

En attendant, la Micra demeure une excellente alternative pour les acheteurs au budget limité, ou bien pour les citadins qui ne veulent pas se casser la tête. Une voiture neuve pour le prix d’une usagée, avouez que ça se prend bien.

 


Fiche technique

Nom: Nissan Micra 2017
Prix de base : 9988$
Configuration : Véhicule à roues motrices avant avec motorisation à l’avant
Mécanique : Moteur à quatre cylindres de 1,6 litre
Puissance/couple: 109 ch/ 107 lb-pi
Transmission : Manuelle à 5 vitesses ou automatique à quatre rapports
Consommation d’essence annoncée: 8,7 L/100 km (ville) 6,8 L/100 km (route)
Garantie de base : 3 ans/60 000 km
Concurrence: Chevrolet Spark, Mitsubishi Mirage
 

Nissan Micra 2017
Nissan Micra 2017
Nissan Micra 2017
Nissan Micra 2017
Nissan Micra 2017
c42b489f-51c7-41a1-a64b-cf0d57331f20

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs