Fred Mercier

Lance Stroll, le nouveau visage du Québec en F1

Après une décennie sans représentant en Formule 1, le Québec a finalement un pilote derrière qui se ranger cette année: Lance Stroll.

b2a4172d-5f6d-4f11-8d54-d1e36d1d4c2c

Photo courtoisie

Après une décennie sans représentant en Formule 1, le Québec a finalement un pilote derrière qui se ranger cette année: Lance Stroll.

Portant les couleurs de l’écurie Williams Martini Racing, le pilote montréalais de 18 ans en est à sa première saison derrière un volant de F1. Et même s’il n’a toujours pas amassé de point au classement, il ramène petit à petit le Québec dans les discussions du prestigieux monde de la Formule 1.

À l’aube de son premier Grand Prix sur le Circuit Gilles Villeneuve, voici un petit récapitulatif de la jeune carrière de Lance Stroll.

Fils de l’homme d’affaires montréalais Lawrence Stroll et de la créatrice de mode belge Claire-Anne Callens, Lance Stroll a fait ses débuts en course automobile dans le monde du karting nord-américain avant de prendre le chemin de l’Europe pour entamer sa carrière professionnelle.

 

En 2014, alors âgé de seulement 15 ans, Stroll a remporté le championnat de Formule 4 en Italie. L’année suivante, il a une fois de plus été couronné champion, cette fois dans la Toyota Racing Series, en Nouvelle-Zélande. Puis, l’an dernier, il a conquis le Championnat d’Europe de Formule 3 avec une première position au classement des pilotes.

Ces récents succès lui auront permis d’atteindre les rangs de la Formule 1 au très jeune âge de 18 ans. Et comme ce fut le cas avec Jacques Villeneuve en 1996, c’est Williams qui lui a permis de passer dans les ligues majeures.

Malgré ses succès sur différents circuits au cours des dernières années, la carrière de Lance Stroll en F1 n’aura pas débuté comme il le souhaitait. Après trois abandons à ses trois premières courses, Stroll a finalement complété sa première épreuve sur le circuit de Russie, récoltant une onzième position. Cela demeure son meilleur résultat de la saison à ce jour.

 

Ce n’est pas le scénario idéal, c’est vrai. Mais il ne faudrait pas paniquer trop rapidement non plus. Parfois, il faut juste un peu de temps...

ff840646-29ac-4763-94ec-9d4c547ef3b9

Photo AFP

f0010bb2-79db-46eb-a64b-9aa3c54bc85e

AFP

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs