Après Ford et GM, Tesla vaut maintenant plus que BMW

Même en comptant la baisse de 13 $ du titre Tesla aujourd’hui en Bourse, le constructeur californien dépasse maintenant BMW en terme de valeur ou de capitalisation boursière. Il ne lui reste plus que trois constructeurs devant lui, VW, Daimler et Toyota.

Tesla, titre boursier

de

L’ascension de Tesla en Bourse est incroyable. En un mois seulement, le titre a gonflé de 36 % ! De 21 % dans les onze dernières séances ! De leur côté, les titres de GM, Ford et FCAU restent respectivement coincés autour de 34, 11 et 11 $US en moyenne depuis des moins, sinon des années dans le cas de GM.

Quand j’ai commencé à couvrir l’entreprise Tesla, le titre valait 50 $.

Ce printemps, le titre boursier TSLA sur le Nasdaq a dépassé en valeur boursière les 44 milliards $ de Ford, ensuite les 51 G$ de GM une semaine plus tard, et maintenant les 57 G$ de BMW... malgré la baisse de 13 $ du titre de Tesla en Bourse aujourd’hui qui avait clôturé à un sommet historique de 370,00 $US hier.

Tesla vaut aujourd’hui 60,38 milliards $ ! Il ne lui reste plus que trois constructeurs devant lui, VW, Daimler et Toyota.

Le vent a tourné

Les directions des grands groupes automobiles américains s’arrachent les cheveux devant la montée sans fin de Tesla en Bourse, sans parler des investisseurs comme Warren Buffet qui ont misé des milliards dans ces constructeurs dont les titres sont pour le moins anémiques. C’est à se demander si les grands constructeurs traditionnels sont encore «dans le coup».

Les grands investisseurs voient dans Tesla et son PDG Elon Musk le prochain Apple et Steve Jobs – pour ceux-ci, pas question de laisser filer le titre sans en détenir des parts. Comme Musk l’a maintes fois répété, Tesla vaudra dans quelques années autant que la valeur d’Apple... 700 milliards !

Le double pari de Musk

Si le double pari du PDG de Tesla de produire en grande quantité sa prochaine berline compacte électrique Model 3 en sautant l’étape de préproduction tient le coup, on ne voit pas ce qui retiendrait le titre de monter davantage. Par contre, le moindre écueil fera basculer le titre en territoire négatif.

Tesla veut produire 5000 Model 3 par semaine dans le second semestre de 2017, puis pousser le rythme de croisière à 10 000 unités par semaine en 2018. Le carnet de commandes des Model 3 atteindrait les 500 000 le PDG et rapporté par Associated Press.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs