Fisker dévoile l’EMotion, la concurrente directe de la Tesla Model S

Sorti de la faillite, Fisker renaît avec sa berline sport tout électrique EMotion dont le bloc de stockage sera composé d’une batterie nickel-manganèse cobalt et lithium à recharge rapide.

Fisker EMotion

Cette fois, nous avons droit à des images complètes de la nouvelle berline sport tout électrique EMotion du petit constructeur Fisker remis de ses ennuis financiers. Celles-ci ont été publiées sur le compte Fisker sur Twitter.

L’EMotion, contrairement à ce qui était prévu, sera dotée d’un bloc batterie non pas au graphène, mais d’un système plus classique avec des cellules nickel-manganèse cobalt lithium dont le rendement permet de solides performances.

Fisker prévoit qu’en dépit de ce choix de stockage, sa voiture sera capable de parcourir 700 km par charge et qu’elle utilisera à cette fin un nouveau type de chargeur appelé UltraCharger. Ce dernier pourra recharger au rythme de 160 km en seulement neuf minutes.

Pour rappel, la firme Fisker fut reprise par un groupe chinois et, pour éviter le fiasco précédent avec le fournisseur 123Systems, veut produire elle-même les blocs batteries au graphène.

Il est fort peu probable que Fisker construise son propre réseau Supercharger, comme Tesla, ce qui poussera les voitures à recourir aux fiches standard Combo.

Sport autonome

Fisker prévoit une conduite particulièrement agressive de son système autonome, du genre «tasse-toi mon oncle». Sur son compte Twitter, Fisker écrit que sa berline équipée d’un système Lidar à l’avant roulera plus vite que les autres voitures autonomes qui, par communication véhicule à véhicule, réagiront en changeant de voie pour céder le passage. Suivis de très près, les autres véhicules réagiront de la même façon, espère Henri Fisker qui souhaite que les propriétaires d’EMotion se rendent plus rapidement au boulot que n’importe quels autres propriétaires de voitures robotisées.

Ça promet !

Le 17 août, on en apprendra davantage lors du lancement officiel.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs