Fred Mercier

Voyager aux États-Unis sans soucis

Durant la saison estivale, nombreux sont les amateurs de VR qui traversent la frontière américaine pour aller passer leurs vacances au pays de l’Oncle Sam.

Voyage

Dmitry Pichugin - Fotolia

Durant la saison estivale, nombreux sont les amateurs de VR qui traversent la frontière américaine pour aller passer leurs vacances au pays de l’Oncle Sam.

Bien que l'organisation d’un périple en sol américain ne présente pas, habituellement, de grandes difficultés, quelques préparatifs additionnels s’imposent.

Avant le voyage

Au Canada comme aux États-Unis, il est essentiel de préparer votre voyage avant de prendre la route. En traçant votre itinéraire à l’avance, vous pourrez dresser une liste des endroits que vous ne voulez pas manquer et réserver vos terrains de camping en conséquence.

Oui, il est fortement recommandé de réserver ses emplacements de camping avant de partir à l’aventure. Le camping est une activité très populaire durant l’été et, si vous ne faites pas de réservations, vous risquez de vous buter à des terrains affichant complet.

L’idée n’est pas de planifier minutieusement chaque journée, mais bien de ne rien manquer une fois sur place et de passer plus de temps à profiter de vos vacances qu’à régler des problèmes.

Question de respecter vos réalités financières, établissez aussi un budget avant le départ. Et n’oubliez pas le taux de change!

Pensez aussi à vérifier la date d’expiration de votre passeport et faites une demande de renouvellement au besoin.

 

À la frontière

À la frontière américaine, les douaniers demanderont le passeport de tous les occupants du véhicule. N’oubliez surtout pas de les apporter!

Si vous voyagez avec un chien, vous devez présenter aux douaniers un certificat de vaccination valide prouvant que Pitou est protégé contre la rage.

Si vous désirez apporter de la nourriture de l’autre côté de la frontière, gardez en tête que certaines variétés de fruits, de légumes et de viande peuvent faire l'objet de restrictions. Pour en avoir le cœur net, visitez le site des douanes américaines quelques jours avant votre départ.

L’option la plus simple, si vous voulez éviter de vous casser la tête, est d'acheter viande, fruits et légumes une fois aux États-Unis.

 

Durant le périple

Une fois sur place, gardez en tête que vous n’êtes pas chez vous. Les différences culturelles entre le Québec et les États-Unis ne sont pas énormes, mais elles existent.

Par exemple, les limites de vitesse ne sont parfois pas les mêmes que chez nous, et il faut avoir au minimum 21 ans pour consommer de l’alcool légalement.

À Rome, on fait comme les Romains!

c16b0359-350b-4605-8227-32a7bdcf460b

Photo Fotolia

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs