Fred Mercier

La Hyundai Elantra GT n’est pas une Elantra comme les autres

Tenez-vous le pour dit, la Hyundai Elantra GT 2018 n’est pas qu’une simple version à hayon de l’Elantra ordinaire. En fait, oui, mais pas tant que ça.

Hyundai Elantra GT 2018

Tenez-vous le pour dit, la Hyundai Elantra GT 2018 n’est pas qu’une simple version à hayon de l’Elantra ordinaire. En fait, oui, mais pas tant que ça.

C’est à peu près comme ça qu’on nous la présente chez Hyundai. Un peu plus d’un an après avoir conduit la dernière génération de l’Elantra, nous avons finalement pu mettre la main sur cette nouvelle voiture à hayon partageant le même nom.

Dessinée et construite en Europe, l’Elantra GT a pourtant peu de choses à voir avec sa sœur à quatre portes. Pour vous donner une idée, les deux voitures ne sont même pas construites dans la même usine.

Malgré ça, avec le succès remporté par la nouvelle Elantra, les attentes étaient élevées avec la GT. Surtout pour les amoureux de voitures à hayon.

 

Une attitude européenne

Son design, bien qu’adoptant certains traits similaires à l’Elantra, propose une attitude bien à elle inspirée des petits «hot hatch» européens. Plus longue, plus large et plus basse que la berline, on trouve même à l’Elantra GT des petits airs de Volkswagen Golf, surtout vue de derrière. Difficile de ne pas être charmé par ces lignes.

 

À l’intérieur, la GT présente un habitacle complètement différent du reste de la gamme de véhicules de Hyundai. Au centre de la console, un écran tactile (maintenant offert de série) est ajouté par-dessus le tableau de bord, comme si on avait oublié de lui trouver une place et qu’on s’en était rendus compte à la dernière minute...

 

L’ergonomie n’a rien de mauvais et le système d’infodivertissement fait bien son travail, mais cette présentation intérieure nous laisse sur notre appétit. C’est décevant, parce que l’Elantra à quatre portes propose un intérieur franchement bien réussi qu’on aurait facilement pu intégrer à la GT.

Mais non, Hyundai a préféré changer la recette. D’ailleurs, attendez-vous à voir ce nouvel habitacle chez d’autres modèles de la marque d’ici quelques années. Le nouveau petit VUS de Hyundai, le Kona, en sera d’ailleurs équipé.

 

Le plaisir avant la raison

De l’aveu même de Hyundai, on a voulu faire de l’Elantra GT un véhicule qui mettait davantage l’emphase sur le plaisir de conduire que le berline. On a développé une structure composée principalement d’acier haute résistance, et on a aussi décidé d’opter pour une mécanique différente de celle de l’Elantra à quatre portes.

Au lieu du moteur à cycle Atkinson économe, mais un peu ennuyant de l’Elantra, la GT propose ainsi un moteur GDI à quatre cylindres de 2,0 litres totalisant 162 chevaux et 150 livres-pied de couple. Celui-ci peut être jumelé à une transmission manuelle ou à une automatique, toutes deux comptant six rapports.

 

Si le but était d’en faire une voiture plus amusante que l’Elantra, Hyundai peut clamer mission accomplie avec la GT. Le véhicule est non seulement plus puissant, mais il semblait aussi plus à l’aise et mieux balancé pour affronter les magnifiques routes des Laurentides qui nous ont servi de terrain d’essai.

Ceci étant dit, l’Elantra GT a tout de même encore quelques croutes à manger dans sa catégorie. Pour une voiture aux ambitions sportives, la GT fait appel à une direction beaucoup trop peu communicative qui mine l’expérience de conduite. À ce chapitre, des modèles comme la Volkswagen Golf et la Mazda3 Sport vous en donnent pas mal plus pour votre argent.

Heureusement pour Hyundai, le plaisir de conduire n’est pas la seule chose qui compte en ce bas-monde. Avec un espace de chargement de 705 litres dans le coffre, l’Elantra GT a plus de place à l’arrière que la majorité des modèles de sa catégorie. C’est même mieux que ce que proposent des petits VUS comme le Nissan Qashqai ou le Honda HR-V!

 

Le prix risque aussi de venir jouer en la faveur de la nouvelle GT. Habituellement très compétitive au niveau financier, Hyundai n’était toutefois pas en mesure de nous confirmer le prix du véhicule lors de sa présentation aux médias. Même chose pour les cotes de consommation d’essence, qui demeurent inconnues.

Une version Sport avec ça?

Toujours dans sa volonté de proposer un produit plus amusant à conduire, Hyundai commercialise aussi une version plus puissante de l’Elantra GT pour 2018.

Animée d’un moteur turbocompressé de 1,6 litre développant 201 chevaux et 195 livres-pied de couple, la GT Sport vient jouer directement dans les plates-bandes de la Golf GTI ou même de la Ford Focus ST.

 

C’est une excellente nouvelle, mais encore là, Hyundai n’est pas encore capable d’accoter ce que font ses concurrents dans cette catégorie. L’agrément de conduite est bien présent, mais la direction et la suspension demeurent trop mollasses pour un véhicule aux ambitions sportives. La Golf GTI demeure à mon avis la référence de cette catégorie.

Après tout, c’est la première fois que le constructeur coréen propose une version turbo de sa voiture compacte à hayon. Il faut bien commencer quelque part!

Pour 2017, la Hyundai Elantra à quatre portes est vendue à partir de 15 999$ et la version Sport à partir de 24 999$. Pour la GT, Hyundai promet un prix de base qui débutera près des 20 000$. La version Sport, elle, ne devrait pas dépasser les 30 000$.

 


Fiche technique

Nom: Hyundai Elantra GT 2018
Prix de base : Encore inconnu
Configuration : Véhicule à roues motrices avant avec motorisation à l’avant
Mécanique : Moteur à quatre cylindres de 2,0 litres
Puissance/couple: 162 ch/ 150 lb-pi
Transmission : Manuelle à 6 vitesses ou automatique à 6 rapports
Consommation d’essence annoncée: Encore inconnue
Garantie de base : 5 ans/100 000 km
Concurrence: Honda Civic Hatchback, Volkswagen Golf, Mazda3 Sport, Kia Rio5
 

Hyundai Elantra GT 2018

Frédéric Mercier

Hyundai Elantra GT 2018

Frédéric Mercier

Hyundai Elantra GT 2018

Frédéric Mercier

Hyundai Elantra GT 2018

Frédéric Mercier

Hyundai Elantra GT 2018

Frédéric Mercier

Hyundai Elantra GT 2018

Frédéric Mercier

Hyundai Elantra GT 2018

Frédéric Mercier

Hyundai Elantra GT 2018

Frédéric Mercier

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs