AFP

Ford rappelle quelque 400 000 véhicules en Amérique du Nord

Le constructeur américain Ford a annoncé mercredi rappeler un peu plus de 400 000 véhicules en Amérique du Nord pour des problèmes mécaniques pouvant, dans certains cas, entraîner des accidents.

Ford logo

Ford

Le constructeur américain Ford a annoncé mercredi rappeler un peu plus de 400 000 véhicules en Amérique du Nord pour des problèmes mécaniques pouvant, dans certains cas, entraîner des accidents.

Une grande majorité des automobiles rappelées sont des véhicules utilitaires et minibus Ford Transit assemblés entre le 17 janvier 2014 et le 15 juin 2017 dans l’usine de Kansas City (centre), a précisé la marque à l’ovale bleu dans un communiqué.

L’arbre de transmission est susceptible de se détacher, ce qui pourrait entraîner par exemple l’arrêt brutal du véhicule.

Ford assure n’avoir été informé d’aucun incident pour l’instant.

Environ 370 630 véhicules sont concernés aux États-Unis, 3217 au Mexique et 26 254 au Canada.

Leurs propriétaires doivent contacter leur concessionnaire, qui se chargera d’effectuer des réparations ou de remplacer la pièce.

Par ailleurs, aux États-Unis, quelques voitures de police --Ford Police Interceptor-- assemblées en janvier présentent un défaut de conception au niveau des sièges. Et un petit nombre de Ford Escape, produites en décembre 2015, sont équipées d’airbags qui pourraient ne pas se déployer correctement.

Ford assure n’avoir été informé d’aucun accident lié à ces deux défauts.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs