Francis Lalonde

L'autobus chinois survolant le trafic n'est plus

Les promoteurs derrière cette idée ont officiellement annoncé qu’ils mettaient un terme au projet.

Le TEB, pour Transit Elevated Bus

Photo courtoisie

La compagnie chinoise derrière le développement d’un autobus à jambes (straddling bus) a officiellement annoncé la fin de son projet.

L’appareil, connu sous le nom de « TEB » (Transit Elevated Bus), pouvait circuler librement par-dessus le trafic grâce à sa hauteur d’un peu plus de 2 mètres. Or, l’on apprend que le prototype a connu une grande part d’ennuis qui auront finalement mené à sa mort.

 

 

En somme, il semblerait que les rails sur lesquels circulait l’autobus surélevé causaient énormément de trafic, allant à l’encontre même de la mission première de ce transport en commun. De plus, l’espace de dégagement de 2 m sous le véhicule n’était pas suffisant afin d’y laisser passer l’ensemble des véhicules circulants sur les routes chinoises, alors que certains d’entre eux font jusqu’à 4,2 m de hauteur.

Selon ce que rapportent plusieurs quotients chinois, dont l’« Hong Kong Economic Journal », le projet n’aurait été qu’un coup de publicité pour les promoteurs de celui-ci.

Dommage ! L’on aime bien l’idée de pouvoir survoler le trafic à l’heure de pointe.

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs