Francis Lalonde

Volkswagen en mode séduction avec le Tiguan 2018

Le constructeur allemand propose une nouvelle génération pour son VUS compact, une première depuis sa mise en marché en 2007.

Volkswagen Tiguan 2018, édition Comfortline

Fiche d'appréciation

Cote d'ensemble:

8/10

Forces et faiblesses:

  • Excellente agilité
  • Motorisation suffisamment puissante
  • Système 4MOTION
  • Accélérateur à revoir
  • Manque de confort dans l’habitacle

Cote de l'auteur:

  • Confort à l'avant: 7/10

  • Confort à l'arrière: 7/10

  • Consommation: 8/10

  • Équipement: 8/10

  • Comportement: 8/10

  • Apparence: 8/10

  • Performance: 7/10

  • Rangement: 7/10

Tandis que Volkswagen se remet peu à peu de la tempête engendrée par le « dieselgate », le constructeur automobile tente de regagner le cœur du public par différents moyens.

Parmi les efforts déployés par le groupe allemand, hormis les dédommagements qui prévoient la mise à jour des véhicules concernés ou une compensation financière pour le remplacement de ceux-ci, l’on note l’arrivée prochaine de plusieurs nouveaux modèles.

Au sein de ce lot, il y a la très attendue e-Golf ainsi que la future génération de Jetta qui profitera d’un remodelage important. Le Tiguan s’ajoute aussi à cette liste puisque l’édition 2018 bénéficie d’une mise à jour complète, une première depuis son introduction en 2007.

Du pareil au même

Au premier coup d’œil, vous trouverez probablement que cette nouvelle déclinaison ressemble étrangement à l’édition 2017, et vous aurez tout à fait raison. L’esthétisme du véhicule, surtout à l’extérieur, n’a pratiquement pas changé.

En gros, les concepteurs ont donné une forme rectangulaire à certains éléments de la carrosserie, comme les phares antibrouillard, alors que l’intérieur profite de quelques modifications minimes, telles que la mise en place d’un nouveau tableau de bord et d’un nouveau volant.

Le design de l’habitacle demeure sobre et très épuré, malgré un volant surdimensionné. Vous en ferrez sans aucun doute la constatation une fois aux commandes du Tiguan 2018.

 

Un gain considérable

Bien que l’esthétisme soit resté sensiblement le même, le véhicule dispose de la mise en place d’une nouvelle plateforme (MQB) qui allonge son empâtement de 18,6 cm, tandis que la longueur est augmentée de 26,8 cm. Bien que le Tiguan soit aussi plus large de 3 cm, celui-ci voit sa hauteur diminuée d’un peu moins de 1 cm.

Cet agrandissement général permet à Volkswagen d’offrir en option standardisée une troisième rangée de sièges rabattables. Ne comptez pas y installer vos beaux parents. L’espace disponible convient à peine à des enfants de moins de 12 ans. Cette rangée vous dépannera en cas de force majeure, rien de plus.

 

Parfait pour le jour le jour

Le VUS compact est pourvu d’une nouvelle motorisation turbo de 2,0 L qui développe une force de 184 chevaux ainsi qu’un couple de 221 livres-pied. Cette puissance sera amplement suffisante pour vos trajets quotidiens, quoique la pédale d’accélération mériterait une légère révision.

Cette dernière présente un jeu de quelques centimètres, ajouté au délai du système turbo, qui rend l’accélération ardue par moment. Rien d’épouvantable. Vous aurez tout de même à vous habituer à ce décalage, surtout en situation de trafic.

Grâce à sa transmission automatique à huit rapports, l’on prévoit que le Tiguan à traction aura une consommation d’essence combinée de 9,8 L/100 km, alors que l’édition à quatre roues motrices devrait afficher 10,2 L/100 km.

 

Agile et fonctionnel

Plusieurs nouveautés sont à noter du point de vue technologique pour cette seconde génération. Parmi celles-ci, l’introduction du système 4MOTION avec contrôle actif qui permet d’ajuster les fonctions motrices du véhicule selon les situations de conduites (hors route, neige, Eco, Sport, etc.). Le dispositif vient de série avec les éditions à quatre roues motrices.

Ce que vous retiendrez le plus de la conduite du Tiguan 2018, c’est son agilité sur la route. La nouvelle plateforme MQB (aussi utilisée pour la Golf, l’Atlas et le Polo), combinée à la suspension plus rigide, donne beaucoup de vivacité au VUS allemand.

Petit bémol, le confort des bancs pour les éditions Trendline et Comfortline. Ces derniers sont très durs, ce qui les rend (à mon goût) inconfortables. Les ingénieurs semblent avoir oublié de mettre un rembourrage coussiné à l’ensemble des portières avant, et ce, même pour l’édition haut de gamme Highline. Résultat : si vous êtes le moindrement grand et que vous reculez votre banc, vous finirez par avoir votre coude sur une portion en plastique dur de l’appui-bras.

En somme, le Tiguan 2018 trouvera le moyen de vous charmer d’une façon ou d’une autre, malgré ses petites imperfections.

Les premières livraisons canadiennes sont prévues pour la fin de l’été en cours.

Fiche technique
Nom : Volkswagen Tiguan 2018
Prix de base : à venir
Configuration : Véhicule à traction ou traction intégrale
Mécanique : 4 cylindres en ligne 2,0 litres
Puissance: 184 chevaux et 221 pieds-livres de couple
Transmission : Automatique à huit rapports
Consommation d’essence combinée (FWD) : 9,8 L/100 km
Garantie de base : 4 ans ou 80 000 km

Tiguan 2017 en bleu, Tiguan 2018 en orange

Francis Lalonde

Volkswagen Tiguan 2018, édition Comfortline

Francis Lalonde

Volkswagen Tiguan 2018, édition Comfortline

Francis Lalonde

Volkswagen Tiguan 2018, édition Comfortline

Francis Lalonde

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs