Fred Mercier

La France bannira les voitures à combustion en 2040

Le gouvernement français vient de déclarer la guerre aux moteurs à essence et au diesel. D’ici 2040, la France entend carrément interdire la vente de véhicules à combustion sur son territoire.

France

lazyllama - stock.adobe.com

Le gouvernement français vient de déclarer la guerre aux moteurs à essence et au diesel. D’ici 2040, la France entend carrément interdire la vente de véhicules à combustion sur son territoire.

C’est ce qu’a annoncé Nicolas Hulot, ministre français de la transition écologique, dans le cadre de la présentation de son «plan climat» démontrant les ambitions environnementales à long terme du pays.

«C’est pour moi une véritable révolution», a lancé le ministre. Pourtant, la France n’est pas le premier pays à annoncer une telle mesure. L’Inde s’est fixé l’objectif de ne proposer que des véhicules électriques d’ici 2030. En Norvège, on pousse même l’audace à annoncer un débarras des moteurs à combustion dès 2025. Reste à voir si ces objectifs pourront être atteints. 

Malgré les 23 ans qui séparent la France de son objectif, Nicolas Hulot reconnaît que la transition ne sera pas facile, notamment pour les constructeurs automobiles. Après tout, les ventes de véhicules électriques ne représentent toujours qu’une infime proportion de l’industrie automobile.

Hulot a tout de même souligné la décision de Volvo de ne développer que des modèles électriques ou hybrides rechargeables dès 2019.

 

Des incitatifs pour une meilleure transition

En attendant 2040, le gouvernement français entend travailler fort pour se débarrasser des vieux véhicules plus polluants qui continuent de circuler sur ses routes.

Les Français propriétaires d’une voiture à essence d’avant 1997 ou à diesel d’avant 2001 pourront désormais bénéficier d’un crédit gouvernemental pour remplacer leur bazou par un véhicule plus récent et moins polluant. Les détails de ce programme restent toutefois à être définis.

L’année dernière, la France avait déjà lancé une première attaque contre les véhicules plus âgés en interdisant aux voitures fabriquées avant 1997 de circuler dans les rues de Paris durant les fins de semaine. Et d’ici 2020, les voitures fabriquées avant 2010 feront parties des réglementations.

À court terme, aucune politique du genre ne semble intéresser les élus de chez nous.

b5d4fa1a-8197-4699-a6db-76bf9581c4c4

wellphoto - stock.adobe.com

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs