Fred Mercier

De bons conducteurs, les Canadiens?

Les automobilistes canadiens sont nombreux à avouer adopter des comportements dangereux sur la route. Et pourtant, ils se considèrent presque tous comme de bons conducteurs.

Conductrice

pathdoc - stock.adobe.com

Les automobilistes canadiens sont nombreux à avouer adopter des comportements dangereux sur la route. Et pourtant, ils se considèrent presque tous comme de bons conducteurs.

C’est ce que révèle une étude réalisée par Belairdirect, qui démontre que pas moins de 95% des gens sondés disent être de bons automobilistes. Et pourtant, c’est presque la même proportion (93%) qui admet avoir adopté au moins un comportement imprudent au volant.

Parmi les nombreuses infractions au Code de la route qui peuvent s’avérer risquées, les répondants au sondage ont identifié la conduite avec les facultés affaiblies (89%), la distraction au volant (54%) et la fatigue (42%) comme étant les plus dangereuses.

 

À lire aussi: La fatigue au volant, un danger méconnu

 

Près du tiers des conducteurs sondés ont admis avoir brûlé un feu rouge (31%) ou ne pas avoir respecté la signalisation routière (29%). 14% des répondants ont même avoué déjà avoir déjà entrepris des actes sexuels en conduisant.

Malgré cette indiscipline assumée, les Canadiens demeurent visiblement des automobilistes fondamentalement respectueux. Pas moins de 96% des répondants ont affirmé qu’ils ne voleraient jamais l’espace de stationnement d’un autre conducteur et 91% ont assuré qu’ils n’accéléreraient pas pour empêcher un autre automobiliste de les dépasser. L’étude n’offre malheureusement pas de comparaison entre les réponses des Québécois et celles des résidents des autres provinces du pays.

L’argent comme incitatif?

Toujours selon les réponses obtenues par Belairdirect, les conducteurs canadiens seraient enclins à modifier leurs habitudes de conduite si on leur offrait une compensation monétaire en retour. 79% se sont dits prêts à enrayer certaines mauvaises manies, notamment en lien avec l’utilisation de leur téléphone au volant.

Comme quoi l’argent a souvent réponse à tout...
 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs