GMC laisse le champ libre au Jeep Wrangler et au Ford Bronco

Le projet de GMC de développer un concurrent au Jeep Wrangler est mort.

Jeep Wrangler Rubicon Recon 2017

Jeep

Des rumeurs selon lesquelles GMC serait en train de préparer un concurrent direct au Jeep Wrangler circulaient depuis quelques années. Visiblement, on ne les entendra plus de sitôt si l’on se fie à ce qu’a publié Automotive News. 
 
Pratiquement seul dans sa catégorie, le Wrangler a d’évidentes qualités. Son image est forte et il est populaire. Du côté de GMC, on a évalué qu’il ne serait pas rentable de développer un tout nouveau modèle qui concurrencerait l’icône de la marque Jeep
 
On imaginait une sorte de Jimmy moderne. On explique cette décision en précisant qu’il n’y a pas de plate-forme actuellement chez General Motors qui aurait pu servir à ce nouveau véhicule. Qu’on se comprenne bien, il n’était pas question de construire un VUS à partie de la plate-forme d’une voiture. On envisageait une véritable carrosserie sur châssis. 
 
Cette annonce du porte-parole de GMC et Buick, Duncan Aldred, étonne grandement puisqu’elle survient au moment où on attend impatiemment le dévoilement officiel du nouveau Ford Bronco. Ce dernier s’attaquera aux parts de marché du Jeep Wangler, il en va de soi. 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs