Fred Mercier

On s’ennuie du Pontiac Aztek et voici pourquoi

Rares sont les véhicules qui ont autant attiré le mépris que le Pontiac Aztek.

Pontiac Aztek

Rares sont les véhicules qui ont autant attiré le mépris que le Pontiac Aztek.

Rapidement devenu la risée de l’industrie automobile en raison de son design peu conventionnel, l’Aztek n’aura été commercialisé que durant cinq ans et est désormais considéré comme un flop commercial monumental.

Et si tout ça était une grave erreur? Et si l’Aztek méritait qu’on lui redonne une chance? On pense que c’est le cas, et voici cinq arguments béton pour défendre notre position.

Son style bien à lui

Certains disent que c’est à cause de son design que l’Aztek n’a pas connu de succès. Au contraire, c’est grâce à celui-ci qu’il aurait dû se démarquer. Dans un monde aseptisé où toutes les voitures se ressemblent, l’Aztek osait nous proposer quelque chose de frais, de nouveau. Un peu comme le fait le Juke, chez Nissan.

Ça prenait du cran, chez Pontiac, pour proposer un véhicule aussi éclaté.

 

Ses jolies couleurs

En plus de son design, l’Aztek faisait aussi tourner les têtes avec une palette de couleurs haute en surprises. Mention spéciale au jaune canari et à l’orage brûlé. Pour les plus conventionnels, l’Aztek était aussi disponible dans des tons plus discrets comme l’argenté ou même le beige.

 

Ses bas de caisse en plastique

Au cours de ses premières années de production, l’Aztek avec des bas de caisse recouverts de plastique. Parlez-nous de ça, un look de dur-à-cuire!

 

Sa tente faite sur mesure

L’Aztek était un véhicule pour les aventuriers. Ceux qui n’ont pas peur de quitter le confort de la ville pour partir loin. Pontiac offrait même une tente faite sur mesure pour être attachée au hayon du véhicule. Du pur génie!

 

Sa prestation dans Breaking Bad

Oubliez Bryan Cranston et Aaron Paul. Ce qui a fait le succès de la télésérie américaine Breaking Bad, c’est sans contredit le sublime Aztek beige que conduisait Walter White. Walter White n’aurait jamais eu la même prestance sans son fidèle véhicule!

 

Si Pontiac existait encore, on aurait déjà lancé une pétition pour exiger le retour de l’Aztek. Maintenant, nous voilà condamnés à vivre dans la nostalgie. Triste réalité.

9c0d47da-f25f-4b9b-9163-8bb3d8d67e8a
3ab42bf3-fd0c-4825-86c2-83db958512ee
1dc27e0e-b3ce-4fce-8175-376dbc807a00
0e5e7207-12d9-4064-94a6-556988732e0f
ce1095ac-7abd-4a5b-921c-5e22bb444218

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs