Fred Mercier

Ken Block a failli se tuer en tournant sa dernière vidéo

Ken Block nous a habitué à des manœuvres spectaculaires dans ses vidéos. Et le pilote américain vient de pousser la folie encore plus loin.

Ken Block

Paul Jacobs/WENN.com

Ken Block nous a habitués à des manœuvres spectaculaires dans ses vidéos. Et le pilote américain vient de pousser la folie encore plus loin.

Dans sa dernière vidéo appelée Climbkhana et mise en ligne sur YouTube aujourd’hui même, Block a dévalé les routes menant au sommet de Pikes Peak, l’une des plus hautes montagnes du Colorado.

Et il ne l’a pas fait avec n’importe quelle voiture. Pour réaliser tout ça, Ken Block a fait appel à une Ford Mustang 1965 radicalement modifiée et baptisée Hoonicorn RTR V2. Avec un V8 biturbo de 1400 chevaux sous le capot et un rouage à quatre roues motrices, c’est une Mustang unique au monde. Rien de moins.

 

À lire aussi: Ken Block se paie une Mustang de 1400 chevaux

 

Comme à  l’habitude, les images que nous offrent Ken Block et son bolide sont tout simplement hallucinantes.

 

 

Spectaculaire d’un bout à l’autre, Climbkhana montre à quel point Ken Block repousse les limites de sa bagnole. À 5:15, on réalise d’ailleurs que l’audace du pilote a bien failli se tourner contre lui.

Prenant un virage à flanc de montagne à toute allure, Block a vu les roues arrière de sa Mustang s’approcher dangereusement de la falaise. Quelques centimètres de plus, et ça aurait bien pu tourner au drame.

Block en a d’ailleurs fait mention dans une publication Facebook il y a quelques jours, qualifiant le virage de «très, très dangereux» et expliquant que son épouse n’était pas trop heureuse de voir ces images!

 

Heureusement, tout est bien qui finit bien. Ken Block et sa voiture s’en sont sortis indemnes, et on a déjà hâte à son prochain court métrage.

 

Partager votre opinion

En commentant sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre nétiquette.

Commentaires des lecteurs